Beaumont-sur-Oise : “Nos enfants sont tués par les forces de l’ordre”, les propos insultants de la député LFI Rachel Keke à la marche pour Adama Traoré

Les propos de la députée de La France insoumise (LFI), Rachel Keke ne passent pas du côté des forces de l’ordre.

En effet, présente avec d’autres députés LFI à la marche pour Adama Traoré, Rachel Keke a donné une interview pour le moins surprenante pour une élue de la République. Celle-ci a expliqué “…nos enfants dans les banlieues sont contrôlés et sont tués par la police…ça ne peut pas continuer comme ça…nos enfants ne vont pas subir cette violence policière…”

Comme le relate Le Figaro, Mathilde Panot, récemment réélue à la tête du groupe parlementaire des Insoumis a quant à elle affirmé, «La peine de mort a été abolie en France. On refuse de vivre dans un pays où il y a une telle impunité quand des individus sont tués par les forces de l’ordre. Ce n’est pas la police qui gouverne».

Celle-ci promet que les représentants de la Nupes seront au rendez-vous, à l’Assemblée nationale, du combat contre les violences policières. Elle énumère les propositions de son camp : interdiction du placage ventral, fin du contrôle au faciès, réforme de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour la rendre plus indépendante.

“La lutte va changer de visage”

Le comité Adama a de son côté menacé, dans les prochains mois la lutte va changer de visage. «On doit faire comme le mouvement climat et bloquer des lieux symboliques qui empêchent que la justice soit faite». Assa Traoré prévient : «En septembre, on reviendra beaucoup, beaucoup, beaucoup plus fort !»

Trouvez-vous normal que des élus de la République puissent critiquer les forces de l’ordre de cette façon ? Répondez en commentaire.

Source : Actu Forces de l’ordre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.