Arfeuilles : la gendarmerie a définitivement fermé

 

GENDARMERIE.  - Au bourg d'Arfeuilles, l'enseigne lumineuse "Gendarmerie'' détachée du poteau par un artisan du Mayet, Jacques Bigay, va rejoindre les ''oubliettes''. tandis que les militaires déménagent. - Rebiron Lucien GENDARMERIE. – Au bourg d’Arfeuilles, l’enseigne lumineuse “Gendarmerie” détachée du poteau par un artisan du Mayet, Jacques Bigay, va rejoindre les ”oubliettes”. tandis que les militaires déménagent. – Rebiron Lucien

La fermeture de la brigade de gendarmerie de la commune est effective depuis le 31 décembre à minuit, suite à une restructuration territoriale décidée par le ministère de la Défense.

Les six militaires qui occupaient les locaux viennent de déménager. Certains ont rejoint la brigade du Mayet-de-Montagne, les autres des brigades à l’extérieur.

L’enseigne lumineuse a été démontée mardi, en même temps que le camion de déménagement se remplissait laissant la bâtiment vide : « On nous laisse avec un immense bâtiment vacant, du plus pur style breton au beau milieu de la Montagne bourbonnaise, véritable gifle au patrimoine local », commente le maire, Jacques Terracol

L’élu n’a toujours pas digéré la décision de fermer la brigade de sa commune, 665 habitants du dernier recensement.

« Je suis en colère et triste à la fois. En colère, parce que, à l’époque de la communication électronique, on semble n’avoir plus besoin de rapprochement physique des personnels pour être efficace. Les gendarmes vont quitter leur appartement pour être logés dans des gîtes, un comble. Et des enfants en passe d’être scolarisés à l’école d’Arfeuilles vont intégrer une autre école. Heureusement que ces départs sont compensés par plusieurs arrivées de familles depuis cet été, sinon, c’est aussi l’école qui eût été menacée. »

Il y a tout juste un an, élus et habitants manifestaient pour contester cette fermeture.

Source : La Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *