Ardennes » Police et gendarmerie dressent le bilan de l’opération de sensibilisation réalisée lors de la semaine de la courtoisie

http://www.radio8fm.com/fichiers/images/permanent/20170327203127.jpg

Dans le cadre de la semaine de la courtoisie, la semaine passée, police et gendarmerie ont mis en place une opération de sensibilisation à la sécurité routière, en proposant un stage aux contrevenants, en guise d’alternative aux poursuites. Les comportements discourtois étaient visés et notamment le non-respect du changement de direction (oubli du clignotant – 33€ d’amende forfaitaire et 3 points en moins, ndlr), le non-respect des distances de sécurité (90€ et 3 points, ndlr) et la vitesse excessive eu égard aux circonstances (90€ et 3 points, ndlr). Cette opération, menée en accord avec le procureur et le préfet, avait plusieurs objectifs :

– Limiter et faire reculer le nombre d’accidents dans les Ardennes, accidents graves, mortels

– Responsabiliser les conducteurs

– Lutter contre la méconnaissance ou la non-application des règles du code de la route

Ecoutez le Directeur départemental de la Sécurité publique dans les Ardennes, le commissaire Philippe Miziniak pour Radio 8…

D’autres comportements ont également été particulièrement surveillés la semaine dernière, comme le stationnement dangereux ou le non-respect de la priorité des passages-piétons. Sur les 55 contrevenants arrêtés, 28 ont décidé d’accepter le stage de samedi dernier : 20/40 en zone police et 8/15 en zone gendarmerie. Des chiffres  »normaux » selon le chef de commandement du groupement de gendarmerie des Ardennes, le colonel Christian Fillon pour Radio 8…

Par ailleurs certains agissements inquiètent les autorités : la recrudescence du non-respect d’arrêt à un stop ou à un feu rouge, le téléphone au volant ou encore le non-respect du port obligatoire de la ceinture de sécurité. Policiers et gendarmes en appellent à la prise de conscience des Ardennais sur la route.

Deux interviews sont disponibles pour cet article

Rédigé par Sébastien Valente
Source : Radio 8 fm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.