Allemagne : Échec du miracle du transport électrique !

L’escroquerie des véhicules électriques atteint ses limites. La ville de Wiesbaden fait appel à votre bon coeur pour trouver un endroit pas trop cher pour garer ses bus électriques qu’elle abandonne pour inefficacité.

Paris n’a pas ce problème puisqu’ils brûlent !

Échec du miracle du transport électrique : la ville de Wiesbaden réintroduit les bus diesels après l’échec des bus électriques !

À Wiesbaden, en Allemagne, l’ère des bus électriques est déjà terminée avant d’avoir vraiment commencé. 

La ville achète à nouveau des bus conventionnels. 

Selon eux, le transport électrique posait trop de problèmes. 

La ville avait initialement acheté 56 autobus à batterie. 

Le ministère fédéral de l’environnement a ajouté 45 millions d’euros de l’argent des contribuables. 

Le ministre de l’époque, M. Schulze, a déclaré : « Wiesbaden donne le bon exemple et montre qu’il est possible de mettre en place des transports publics écologiques et attrayants. » 

Pour le maire, les premiers bus ont marqué le début de « l’ère officielle des bus à batterie ». 

Au total, 220 nouveaux bus électriques devaient être achetés selon les plans initiaux. 
Dans la pratique, le miracle climatique – le bus électrique – n’a malheureusement pas tenu ses promesses. 

Les bus sont tombés en panne à plusieurs reprises, ils ont dû être rappelés par le fabricant et la société de transport municipal ESWE a dû demander la compréhension des passagers. 

Et en raison du terrain vallonné de la capitale de l’État de Hesse, les bus électriques n’ont même pas atteint la moitié de l’autonomie des bus à moteur diesel. 
Une charge de batterie ne durerait que 150 kilomètres, et par temps glacial et avec un bus plein, jusqu’à 100 kilomètres de moins. 

Un bus public fonctionnant au diesel parcourt 300 à 400 kilomètres par jour, en montée et en descente, et coûte jusqu’à trois fois moins cher qu’un e-bus. 
L’installation photovoltaïque posée sur le toit de la gare a également dû être démantelée « en raison de la mise à jour des règles de protection contre les incendies ». 
En fin de compte, les projets de construction d’une centrale électrique séparée dans le dépôt, afin de pouvoir recharger les nombreux autobus électriques qui boitent, ont été abandonnés et d’autres dépenses coûteuses en matière de transport écologique ne sont pas envisagées. 

Les bus électriques étant en mauvais état, la centrale électrique est devenue superflue. 

Pour l’instant, l’autorité des transports cherche un endroit bon marché pour garer tous les bus électriques qui ne sont plus utilisés.

Aube Digitale
Publié par Jade le 8 juin 2022 : 
https://www.aubedigitale.com/echec-du-miracle-du-transport-electrique-wiesbaden-reintroduit-les-bus-diesel/

Source : Changera3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.