Alekseï STAKHANOV chez les gendarmes maintenant !!!!!!

Profession-Gendarme a lu pour vous sur “LagrogneGend” un article de Jacky Mestries qui, nous en sommes sur, ne peut que vous intéresser et soulever des questions pertinentes.

Même si Jacky le déclare dans son article : 

Le premier objet est d’ôter toute envie à quelques rebelles de se manifester en les informant qu’ils seront seuls à montrer le bout de leur nez et se faisant, enlever toute envie à une association de se lancer dans ce qui serait une aventure, l’Essor et les associations de retraités comprises…

Profession-Gendarme restera attentif à la voix et aux demandes réelles des Gendarmes et ce n’est pas un “pseudo-sondage” qui nous dictera notre ligne de conduite.

 

https://4.bp.blogspot.com/-FvOrBNIstGU/WEfVMBmjolI/AAAAAAAABJs/WO1ef7sqkEU5aYnY3aeaL0kwpbb8JjwdQCLcB/s1600/stakhanov.jpg

Selon un sondage réalisé par l’IFOP, soixante douze (72) pour cent des gendarmes se déclarent satisfaits de leur situation professionnelle et plus de neuf sur dix sont fiers de leur métier.
C’est une brève du journal La Montagne qui rapporte cette information le lundi 5 décembre 2016.
https://1.bp.blogspot.com/-r7dksry2vGU/WEfUjiz9F8I/AAAAAAAABJo/2fqmXJRq2gQXcK1EPhlS5LUkzb8-TrgaACLcB/s320/la%2Bmontagne%2B5%2Bd%25C3%25A9cembre.jpg
Journal La Montagne du 5 décembre 2016
« D’où tu le dis » comme demande Zémmour ?
Le journal La Montagne est un quotidien qui a le monopole de l’information sur les régions Auvergne et Limousin. Il use et abuse de ce monopole sans la moindre réserve. Il est socialiste comme son nom l’indique puisque ce dernier ne fait pas référence à la géographie, mais à l’histoire. En 1791, les Montagnards étaient les plus révolutionnaires de l’assemblée. La référence à Robespierre lui est commune avec Mélenchon, pour faire court. Mais aujourd’hui, elle sert fidèlement le pouvoir socialiste, ce qui me semble tout même un peu schizophrène. Les Clermontois sont ainsi tenus dans l’ignorance de ce qui se passe réellement dans leur ville, l’état de l’insécurité notamment ou l’avancée des islamistes dans les banlieues et leurs manifestations tapageuses devant la préfecture comme cela a été le cas.
Les enquêtes sur les suicides des gendarmes y sont absentes, le quotidien se contentant des communiqués de la préfecture ou du commandement, malgré, je dois le dire, des enquêtes précises des journalistes de terrain.
En clair, quand ce journal pose une information dans ses feuilles, je reste sur mes gardes puisque je ne veux plus me laisser manipuler.
Donc les gendarmes sont heureux et fiers de leur sort. Fiers, je n’en doute absolument pas car on ne peut pas exercer une profession qui est souvent une vocation et donner 90 heures par semaine à son employeur sans broncher si une motivation supérieure à l’intérêt personnel n’intervient pas.
Curieux je suis, alors j’ai posé une copie de l’article en question sur mon Face-book pour observer les réactions, comme un test.
La réponse ne s’est pas faite attendre. « Encore un sondage bidon » l’unanimité est là, une fois n’est pas coutume dans ce milieu qui ne parvient pas à fédérer ses organisations professionnelles malgré l’évidence d’une condition absolue pour parvenir à une réelle efficacité.
On me rappelle les suicides récents, et une vidéo de l’association Gend XXI qui montre l’état de certains casernements, ou l’absence de chauffage dans une brigade, chez les familles, en plein hivers.
C’est donc bien ce que je pensais, ce sondage a un tout autre but que se féliciter de l’action du gouvernement envers les forces de l’ordre.
Mais nous revoilà avec une belle référence cachée à Stakhanov et aux méthodes soviétiques (1). Ils nous prennent vraiment pour des ignares, cela se confirme, mais si nous n’avons pas fait nos humanités, il fallait travailler pour vivre, nous avons tout de même quelques marqueurs historiques, des lacunes dans l’ignorance probablement. Vous comprenez pourquoi l’école ne doit pas être égalitaire, et pourquoi Vallaud Bécassine tient à implanter ses principes dés la tendre enfance, les syndicats d’enseignants y veillent,  c’est une méthode de domination.
Alors que vient faire ce sondage en ce moment dans le paysage que nous connaissons.
Le premier objet est d’ôter toute envie à quelques rebelles de se manifester en les informant qu’ils seront seuls à montrer le bout de leur nez et se faisant, enlever toute envie à une association de se lancer dans ce qui serait une aventure, l’Essor et les associations de retraités comprises
L’ombre des manifestations de policiers plane bien sur sur ce sondage bienvenu. Le 3 décembre, il y a eu des manifestations conséquentes de nos cousins dans les villes. Le 5 décembre, on déclare les gendarmes heureux de leur sort !!!!!!.
Alors les flics, vous avez quoi à répondre aux gendarmes si heureux que le matin ils entonnent en cœur ‘merci patron’  en guise d’hymne national ?
Dans le même temps, on somme les gendarmes s’étant joint aux policiers de venir s’expliquer sur ordre du préfet, puisqu’il n’y a plus de hiérarchie dans la gendarmerie et que le pouvoir administratif commande désormais aux détails de la vie militaire. Le préfet exige des explications pour le 5 décembre, c’est là aussi un hasard. Tant pis pour l’autorité des généraux sur leur troupe, c’est le préfet socialiste qui commande, comme au temps des commissaires politiques de l’URSS.
Sous la chape médiatique et grâce aux média de ré-information, nous apprenons dans le même temps que les pompiers subissent également cette chasse aux mécontents. Je ne m’étonne pas de la déclaration élogieuse de la vice-présidente Ségolène Royal sur le régime castriste avec ce que nous vivons en France. A une autre échelle, certes, mais la philosophie est la même, le pouvoir Hollande adopte les mêmes méthodes que Castro, la chasse à l’opposant et le silence médiatique sur les méthodes employées.

Cazeneuve nous ressort ses grosses ficelles pour taper sur les petits serviteurs…

Lire la suite : La GrogneGend

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *