Agen : un chauffard condamné à huit mois de prison

Un homme de 21 ans a été condamné ce lundi pour avoir refusé de se soumettre à deux contrôles, la même nuit. Il a également manqué de renverser un lieutenant de gendarmerie qui a porté plainte

L’audience a eu lieu ce lundi matin. ©

Archives Thierry Daniel Vidal
La scène se déroule dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 juin, entre 3 heures et 4 heures du matin. Alors qu’il est suivi par une voiture de la Brigade anti-criminalité (BAC), qui lui fait signe de s’arrêter, le jeune homme de 21 ans refuse et prend la fuite.

Une heure plus tard, le conducteur tombe sur un contrôle de gendarmerie et, encore une fois, au lieu de s’arrêter, il accélère pour échapper aux militaires, manquant de renverser le lieutenant qui lui fait signe de se ranger.

Il a finalement été retrouvé et interpellé vendredi, et comparaissait ce lundi matin devant le tribunal.

Sans assurance et sans permis

Circonstance aggravante : il circulait sans assurance et sans permis de conduire. Celui-ci lui avait été retiré pour des délits antérieurs (conduite en état d’ivresse, sous stupéfiants, refus d’obtempérer, etc.).

« J’ai pris peur, je savais que je n’avais pas de permis. Mais je n’ai jamais voulu l’écraser », a déclaré le prévenu lors de l’audience devant le tribunal correctionnel. « Je persiste à dire qu’il a changé de trajectoire et foncé sur moi. C’est passé très près », a raconté le gendarme à la barre.

L’homme a été condamné à huit mois de prison ferme, 300 euros d’assurance et son véhicule sera confisqué. Il devra aussi verser 800 euros de dommages et intérêts au gendarme qui s’est porté partie civile.

Source : Sud Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.