Afin que cessent les “Fake News”…

Capture d’écran 2021-05-01 à 13.01.27

Afin que cessent les “Fakes News” qui viennent éclabousser différents sites sur la Toile, y compris “Profession-Gendarme” par l’intermédiaire de certains de nos lecteurs dans leurs commentaires, voici quelques nouvelles des U.S :

Non !!! Hillary Clinton n’a pas été arrêtée par les Seals, transférée à Guatanamo et pendue le 26 avril 2021 à 21 heures 05….

La preuve en est une vidéo parue ce 1er Mai 2021 que je publie ici :

Capture d’écran 2021-05-01 à 12.43.32(Pour voir la vidéo cliquez sur ce LIEN )

Hillary Clinton calls image of Pelosi and Harris during Biden’s speech a ‘watershed moment’.

On the historic moment of House Speaker Nancy Pelosi and Vice President Kamala Harris being seated behind President Joe Biden during his joint address, Hillary Clinton says “I was so happy, Joy … It really was a watershed moment.”May 1, 2021

Traduction avec l’outil DeepL :

Hillary Clinton qualifie l’image de Pelosi et Harris pendant le discours de Joe Biden de “moment décisif”.

A propos du moment historique où la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et la vice-présidente, Kamala Harris, étaient assises derrière le président Joe Biden lors de son discours commun, Hillary Clinton déclare : “J’étais tellement heureuse, Joy […]. C’était vraiment un moment décisif”. 1 mai 2021

Voici également un article de “POLITIFACT  The poynter institute” en date du 26 avril 2021 :

(article traduit par nos soins à l’aide de l’outil DeepL)

“Hillary Clinton pendue à GITMO.”

Non, Hillary Clinton n’a pas été pendue à Guantanamo Bay.

Une histoire fantaisiste est récemment apparue sur un site Web bien connu des vérificateurs de faits de PolitiFact.

Real Raw News a publié plusieurs histoires que nous avons déjà démystifiées, notamment sur l’inculpation par l’ancien président Donald Trump de la juge Amy Coney Barrett de la Cour suprême, sur un assassinat déjoué de Trump et sur l’arrestation de l’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton par les Navy SEALs.

La dernière dépêche sur Clinton prétend qu’elle a été pendue le 26 avril au centre de détention américain de Guantanamo Bay, à Cuba. Selon l’article, c’est le point culminant d’une opération qui a commencé la nuit où les SEALs l’ont arrêtée.

“Après un tribunal de cinq jours dans le centre de détention le plus infâme du monde, un panel de trois officiers a déclaré Clinton coupable de meurtre, de complicité de meurtre, de trahison, de trafic d’enfants et d’autres crimes graves”, indique l’article.

Cette publication a été signalée dans le cadre des efforts déployés par Facebook pour lutter contre les fausses nouvelles et la désinformation sur son fil d’actualité. (En savoir plus sur notre partenariat avec Facebook).

La nouvelle de l’arrestation de Clinton, sans parler de son assassinat, serait largement couverte par les médias. Il n’existe pas de tels rapports, ni de preuves crédibles pour soutenir l’idée que Clinton a été pendu. Les informations contenues dans ce billet de blog sont totalement infondées.

Dans les jours qui ont suivi son exécution présumée, Mme Clinton a été active sur Twitter, notamment pour promouvoir le dernier épisode de son podcast, “You and Me Both”, le 27 avril.

La semaine précédente, les éditeurs Simon & Schuster et St. Martin’s Press ont annoncé que Mme Clinton serait co-auteur d’un thriller avec son ami intitulé “State of Terror”.

Comme ce roman à venir, ce billet de blog est une œuvre de fiction.

Nous l’évaluons comme un pantalon sur le feu !

Source : PoliticFact

Je demande donc à l’ensemble des lecteurs de Profession-Gendarme de vérifier leurs sources avant de publier quoi que ce soit. Ce genre d’informations “Fake News” ne que peut que nuire à la crédibilité du site.

Merci à tous de vos participations à faire jaillir la vérité.

Ronald Guillaumont, webmaster.

Capture d’écran 2021-05-01 à 13.07.52

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *