Affaire Zineb Redouane : une expertise accuse la police

25,1 k abonnés
Contrairement à ce qu’affirmait l’expertise balistique versée au dossier en mai dernier, qui disculpait les forces de l’ordre et le CRS auteur du tir en affirmant que “l’arme a été utilisée selon les préconisations et procédures d’emploi en vigueur dans la police nationale”, une contre-expertise indépendante, dévoilée aujourd’hui, est venue contredire fermement cette version officielle en concluant que “la responsabilité du tireur et celle de son superviseur restent clairement engagées”. En clair, que le fonctionnaire engagé sur cette opération tendue, au coeur d’affrontements entre policiers et émeutiers, est directement responsable de la mort de Zineb Redouane en n’utilisant pas son lance grenade de type cougar de manière réglementaire. Pour parvenir à cette conclusion, l’ONG et média d’investigation Disclose s’est appuyée sur les travaux de la société Forensic Architecture, spécialisée dans la modélisation en 3D. Réalisée à partir du rapport balistique, d’images de vidéosurveillances et de réseaux sociaux, la reconstitution tend à démontrer que le tir qui a atteint l’octogénaire a emprunté une trajectoire tendue, et non en cloche, comme l’affirmait le premier rapport. Une manoeuvre formellement interdite par les textes pour, justement, éviter ce genre de drame…
Source : Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *