Affaire Tariq Ramadan : la troisième plaignante affirme avoir été agressée

ramadan-reste-en-prison-34fe16-0@1x

JUSTICE – La troisième plaignante dans l’affaire Tariq Ramadan affirme avoir été agressée à Lille par deux hommes au visage dissimulé. Son avocat, Francis Szpiner, confirme à LCI que sa cliente a déposé plainte.

Elle est surnommée “Marie”. Il s’agit de la troisième femme à avoir déposé plainte contre l’islamologue Tariq Ramadan pour “viols”. Ce mardi 3 avril, elle indique à nos confrères de  BFM TV avoir été agressée à la fin du mois de mars dans le hall de son immeuble, à Lille, par deux personnes au visage masqué, qui l’auraient frappée, aspergée d’eau, menacée avant de lui voler son téléphone. “Marie” aurait ensuite déposé plainte pour “coups et menaces de morts”.

 

Son avocat, Francis Szpiner, confirme auprès de LCI le dépôt de plainte, mais n’a pas souhaité commenter les circonstances dans lesquelles elle serait arrivée ou un éventuel lien avec la procédure en cours contre Tariq Ramadan. La plaignante, auprès de BFM TV, précise que les agresseurs n’ont pas évoqué le nom de l’islamologue, même si elle considère personnellement qu’il s’agit d’un acte de vengeance, trois semaines après le dépôt de sa plainte contre le théologien.

Tariq Ramadan a été mis en examen début février pour “viols”, dont l’un sur personne vulnérable, après les plaintes de deux femmes. La plainte de “Marie” est venue s’ajouter à celles-ci début mars. Le théologien conteste ces faits.

Source : LCI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *