Affaire Maëlys : « Il est venu au mariage en voulant faire du mal », estiment les parents

Jennifer et Joachim De Araujo « ont le sentiment d’avoir été pris en otage par Nordahl Lelandais », explique sur franceinfo leur avocat, Me Fabien Rajon. Une marche blanche en mémoire de Maëlys a lieu lundi après-midi à Pont-de-Beauvoisin.

les-parents-de-maelys-on-est-toujours-dans-l-attente-de-la-verite-c-est-impossible-d-oublier

Les parents de Maëlys : « On est toujours dans l’attente de la vérité, c’est impossible d’oublier »

JEFF PACHOUD AFP Archives

 

Un an après la disparition de leur fille en Isère, les parents de Maëlys recherchent toujours la vérité et estiment que l’acte de Nordahl Lelandais était « prémédité ».

« Elle nous manque terriblement ». Il y a un an, la petite Maëlys, âgée de 8 ans, disparaissait lors d’une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère. Le 14 février dernier, son corps a été retrouvé. Depuis, les parents de la fillette sont en quête de vérité.

« Ça fait un an qu’elle nous a quittés, qu’elle n’est plus avec nous, qu’elle n’a pas pu vivre la coupe du monde, qu’elle n’aura pas ses dix ans… », raconte la mère, Jennifer De Araujo, sur BFMTV.

« Ce n’est pas un accident »

« On est toujours dans l’attente de la vérité, c’est impossible d’oublier« , poursuit Joachim De Araujo, le père. Six mois après les aveux de Nordahl Lelandais, les parents de Maëlys refusent de croire qu’il a tué Maëlys par accident. « Des mensonges à répétition », soulignent-ils.

« On ne prend pas une enfant à trois heures du matin dans sa voiture. Donner un coup à un enfant sur la tête, pour moi, ce n’est pas un accident, c’est de la violence« , dénonce Jennifer De Araujo.

« Il avait préparé cette action »

Depuis ses aveux en février dernier, Nordahl Lelandais, mis en examen pour « assassinat », ne parle plus aux enquêteurs. La famille de Maëlys veut qu’il « assume ses actes ».

« Il avait préparé cette action. Auparavant, il avait déjà assassiné Arthur Noyer et une semaine avant, il a eu une agression sexuelle sur sa petite-cousine de 6 ans. Pour moi, il est venu au mariage en voulant faire du mal », explique-t-elle sur RTL.

Ce lundi, à Pont-de-Beauvoisin, une marche blanche est organisée par les parents, en l’honneur de Maëlys.

Source : Sud Ouest

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.