Affaire Benalla : un commissaire de police rebondit à Dreux

dreuxL’hôtel de police de Dreux. Photo © Capture Google maps

Laurent Simonin devrait être le nouveau commissaire de Dreux, en Eure-et-Loir. Pourtant, il avait été mis en examen en 2018 dans l’affaire Benalla pour “violation du secret professionnel”, “détournement d’images issues d’un système de vidéoprotection” et “complicité de port illégal d’insigne”.

Laurent Simonin devrait débuter dans ses nouvelles fonctions en novembre 2019. Selon les informations de l’Echo Républicain, le commissaire divisionnaire a en effet été muté dans cette ville d’Eure-et-Loir. Si pour la ville, c’est une bonne nouvelle, pour le principal intéressé, sa mutation pourrait être synonyme de sanction. En effet, avant sa mise en examen en 2018, il occupait une place importante dans la sécurité publique de Paris, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne. Mais il a, lui aussi, été une victime collatérale de l’affaire Benalla.

Il a fait partie des personnes qui ont autorisé Alexandre Benalla à assister aux manifestations du 1er Mai 2018. Il lui aurait également transmis les images de vidéoprotection. Pour ces faits, il a été mis en examen en juillet 2018 pour « violation du secret professionnel », « détournement d’images issues d’un système de vidéoprotection » et « complicité de port illégal d’insigne ». Après de nombreux mois de suspension, Laurent Simonin est réintégré au grade de commissaire divisionnaire le 17 décembre de la même année.

Laurent Simonin ne devrait pas s’ennuyer

Depuis, il attendait une mutation ou un nouveau poste. C’est chose faite à Dreux. Son arrivée enchante particulièrement le maire Les Républicains de la ville, Gérard Hamel. « Je souhaitais que l’on ait quelqu’un de solide et d’expérimenté pour notre ville. C’est le cas et j’en suis très satisfait », a-t-il déclaré dans les colonnes du quotidien régional. De son côté, Mathieu Bernier, le directeur départemental de la sécurité publique, assure que Laurent Simonin ne devrait pas s’ennuyer. « La circonscription de Dreux est classée comme ‘très difficile’ et a de nouveaux moyens. C’est donc une belle circonscription qui mérite un commissaire d’expérience. J’accueillerai ce collègue avec plaisir ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.