Affaire Benalla : Nouvelles révélations dans “Envoyé Spécial” ce jeudi

4618304-alexandre-benalla-article_media-2Alexandre Benalla

Le magazine de France 2 proposera une enquête sur le volet des contrats russes et sur la disparition du coffre-fort lors de la perquisition.

Nouveaux rebondissements à attendre dans l’affaire Benalla. Selon nos informations, ce jeudi, dans “Envoyé Spécial“, France 2 proposera une enquête choc sur cette affaire qui continue d’empoisonner le quinquennat d’Emmanuel Macron. Depuis trois mois, les journalistes Tristan Waleckx et Romain Boutilly ont investigué dans le plus grand secret sur des volets encore obscures de cette affaire aux multiples ramifications.

L’enquête devrait notamment comporter des révélations sur le volet des “contrats russes” et la disparition du coffre-fort. Pour rappel, placé en garde à vue le 20 juillet 2018 dans l’enquête sur les violences du 1er Mai place de la Contrescarpe à Paris, Alexandre Benalla avait déclaré posséder des armes déclarées dans une armoire forte à son domicile. Le lendemain, durant la perquisition de celui-ci, les policiers n’avait pas trouvé ce coffre-fort. En février, “Libération” avait assuré que le coffre-fort avait été déplacé par Chokri Wakrim, sous-officier de l’armée de l’air proche d’Alexandre Benalla et impliqué dans un contrat négocié par Alexandre Benalla avec un sulfureux oligarque russe.

Nouvelle enquête à grand bruit ?

Cette enquête sera diffusée alors que la saison d'”Envoyé Spécial” touche à sa fin. Cette saison, le magazine animé par Elise Lucet a poursuivi sa stratégie d’événementialisation de ses enquêtes. Plusieurs ont fait grand bruit, notamment la spéciale glyphosate en janvier, qui a d’ailleurs généré des protestations, ou encore les reportages “Maisons de retraite : Derrière la façade” (diffusé le 20 septembre dernier), “Homo en banlieue : Le combat de Lyes” (diffusé le 7 février) ou, plus récemment, “Le mystère des bébés sans bras” (diffusé le 25 avril).

Source : Amp.ozap.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *