À Bayeux, le gendarme devient le chef de la police municipale

Pierre Lopez a troqué son uniforme d'adjudant-chef de la gendarmerie pour celui de chef de service de la police municipale de Bayeux, jeudi 1er septembre 2016.

Pierre Lopez a troqué son uniforme d’adjudant-chef de la gendarmerie pour celui de chef de service de la police municipale de Bayeux, jeudi 1er septembre 2016. | Ouest-France

Avant l’été, l’adjudant-chef Pierre Lopez était militaire à la brigade de gendarmerie de Bayeux. Depuis jeudi 1er septembre 2016, il est le chef du poste de police municipale. Jusqu’en juin, il va travailler en binôme avec son prédécesseur, Dominique Millet, qui est devenu son adjoint.

Après vingt-deux ans passés sous l’uniforme de la gendarmerie, Pierre Lopez vient de troquer sa tenue, pour celle de policier municipal. Celui qui était encore adjudant-chef à la brigade de Bayeux avant l’été est le chef du poste de police de la place Saint-Patrice, depuis le 1er septembre. Ce père de deux enfants, âgé de 44 ans, arrivé en 2014 à Bayeux, est détaché par la gendarmerie pendant douze mois. Après ce dispositif de reconversion militaire, il deviendra employé municipal.

Un homme de terrain

Pierre Lopez se présente volontiers comme un homme de terrain, ” spécialisé dans l’intervention”. Gendarme, il a travaillé au sein de brigades de prévention de la délinquance. ” J’avais déjà une mission de commandement, ce qui ne m’empêchait pas d’être sur le terrain, estime le nouveau chef de la police. Il est toujours possible de concilier administratif et opérationnel. “

Son prédécesseur, Dominique Millet, lui, ne quitte pas tout à fait ses fonctions. ” Depuis le 1er septembre, je suis devenu l’adjoint du chef de poste et je suis à sa disposition, sourit celui qui tenait les rênes depuis dix-huit ans. Une manière de faire une transition efficace jusqu’à l’été. “

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *