Union de Policías por la Libertad et Police pour la Vérité

Unión de Policías por la Libertad et Police pour la Vérité le dimanche 27 Février à Rome, pour soutenir une manifestation organisée par l’ association des membres de force de l’Ordre italienne la O.S.A.

Les Operatori di Sicurezza Associati (OSA) sont composés principalement de membres de la police, des forces armées et de toutes les catégories qui contribuent à la sécurité et à l’ordre public.

Police d’État, Carabinieri, Guardia di Finanza, Brigade des pompiers, Police pénitentiaire, Armée de terre, Armée de l’air, Marine, Corps forestier, Police locale, …

Notre devise est :

Nous nous engageons à défendre les valeurs, les dictats et les principes de la Constitution de la République italienne 🇮🇹.
Découvrez plus…

NOTES OPÉRATIONNELLES :

1️⃣ Via le MENU, vous pouvez en savoir plus sur l’Association, le soutien que nous offrons, voir la documentation et devenir membre.

2️⃣ Telegram est le réseau social qui est actuellement immunisé contre la censure, c’est donc dans notre CHANNEL TELEGRAM (lien) que nous publions le plus de contenu.
Nous vous invitons à l’installer si vous ne l’avez pas encore fait et à rejoindre le canal ; nous sommes plus de 18 000.

3️⃣ Vous trouverez ci-dessous des nouvelles concernant NOS INITIATIVES ET ÉVÉNEMENTS.

DES UNIFORMES ET DES GENS UN CŒUR

L’événement qui verra les Uniformes et le Peuple unis pour vaincre toute forme de violation des Droits de l’Homme en répudiant toute forme de Tyrannie et de Dictature !

👉 UNIFORMES ET GENS UN SEUL CŒUR 👈

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Source : OSA Italia

Lire également (Important) :

DES UNIFORMES ET DES GENS UN CŒUR

À ROME LE 27 FÉVRIER 2022

L’événement qui verra les Uniformes et le Peuple unis pour vaincre toute forme de violation des Droits de l’Homme en répudiant toute forme de Tyrannie et de Dictature !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE OFFICIEL (du 29 janvier 2022) :

Nous vous informons que Qui Radio Londra, en la personne de Max Massimi, est le porte-parole officiel des communications concernant la coordination de l’événement des forces de l’ordre à Rome, ainsi qu’une partie active et égale de l’équipe mise en place pour l’organisation.
C’est le souci de cette coordination, qui se prépare pour le 27 février 2022, date à laquelle les forces de l’ordre rétabliront leur position pour la défense des citoyens, de rectifier certaines anomalies et déformations relatées sur la toile et sur les réseaux sociaux par des factions et des individus, qui n’ont aucune information réelle ni connaissance des faits pour commenter notre projet. Ils ne peuvent avoir aucun fait à ce sujet, tout simplement parce que les décisions prioritaires prises jusqu’à présent par l’équipe ont été bien protégées, jusqu’à ce que toutes les conditions soient réunies pour les rendre publiques. Surtout parce que, comme nous avons affaire à la police, c’est quelque chose qui doit être traité très sérieusement, avec respect pour ces policiers qui risquent leur vie pour les citoyens. Nous vous demandons donc de ne pas vous laisser influencer par les rumeurs du réseau.
En effet, lorsque le rêve de la police de se joindre au peuple et de prendre le terrain a été annoncé, pas une minute n’a été perdue et immédiatement, ceux qui avaient peur de perdre le leadership, ont répandu des phrases haineuses, ont utilisé les images désagréables des conflits de ces mois dans les rues, déclenchées par une fausse communication politique et de presse avec laquelle ils ont divisé la police des citoyens.
Il y a une très grande partie des forces de police qui veulent enfin retrouver le contact direct avec le citoyen, rétablir la justice et l’ordre qui ont été éludés par les gouvernements du monde entier.
Nous ne pouvons pas garantir la bonne conduite de toutes les forces en uniforme sur le terrain, mais nous pouvons garantir que la partie qui est unie au peuple sera à Rome. C’est aussi une façon de dire à tous les collègues de revenir à l’examen de la criminalité là où elle se trouve réellement, et non là où certains politiciens veulent nous convaincre qu’elle se trouve.

Il est vrai que les forces de l’ordre se sont réveillées tardivement, il est vrai qu’il y a encore des hommes et des femmes en uniforme qui n’ont pas compris la gravité de contourner le citoyen pour asservir un gouvernement oublieux des droits constitutionnels, mais il est également vrai que c’est vous, le peuple, qui les avez réveillés lors des manifestations dans lesquelles vous avez demandé de l’aide les bras levés en signe de désespoir.
Ce sont aussi ces hommes et ces femmes en uniforme qui se sont suicidés par angoisse, ceux qui ont perdu la vie pendant le procès, qui ont réveillé de nombreux insignes.

La bonne nouvelle est que les citoyens n’ont pas seulement ceux qui ont été suspendus de leurs fonctions de leur côté, mais aussi ceux qui ont succombé au chantage mais veulent aider.

Dans le monde entier, nous entendons parler de forces de police qui commencent à se coordonner pour cette mission de justice.

Nous vous informons que les gardiens de la loi et de l’ordre sous toutes leurs formes, c’est-à-dire la police d’État, la police routière, ferroviaire, des pompiers, la police locale, les Carabinieri, la Guardia di Finanza, l’armée, la justice, les avocats, la santé, les ITALIENS ET LES GENS, unissent leurs forces à celles de leurs collègues internationaux car ce n’est qu’en agissant au-delà des frontières qu’ils pourront agir avec plus de sérénité.
Les infiltrations sont nombreuses, et la nouvelle de cette journée où les autorités escortent les citoyens a provoqué un émoi inquiétant !
Il faut préciser qu’aucune émeute ou action illégale n’est prévue pour cet événement.

Il n’est pas illégal pour un policier de dire publiquement qu’il est du côté du citoyen.
C’est dans leur serment !
C’est ce que nous ferons.
La police veut pouvoir dire à nouveau « le peuple est avec nous ».
Falcone et Borsellino avaient le peuple de leur côté au moment où cette phrase a été prononcée, et l’escorte, le peuple, les a protégés avec honneur parce que ces deux hommes avaient décidé de protéger la constitution.

Aujourd’hui, il est nécessaire que les forces de l’ordre reviennent à la protection de ceux qui défendent la démocratie dans le monde, c’est-à-dire le peuple.

Le 27 février 2022, pour éviter toute confusion, il n’y aura pas d’étapes, sauf pour l’expression artistique et culturelle, pas d’acronymes ni de hauts responsables, mais personne ne sera exclu.
Les leaders des différents mouvements ou acronymes sont en effet tous invités à se présenter, en tant que citoyens, et seront avec les citoyens et disposeront d’un espace dédié, où ceux qui souhaitent prendre des responsabilités pourront rester assis, sans s’imposer, ni faire des rassemblements, mais en se mettant à l’entière disposition du peuple.
Le peuple pourra poser des questions de manière pacifique et s’autodéterminer.
En effet, au cours des deux dernières années, les citoyens ont déjà pu écouter en profondeur les idées de tant d’entre nous qui se sont exprimés sur les scènes, et il est inutile de nous répéter sans cesse.
Ce sera une révolution culturelle !

Le mot « révolution » est plein de sens spirituel, il exprime le changement pour le mieux qu’un homme peut faire pour transformer un monde chaotique en un monde pacifique : « dans le langage, dans la présentation des idées, dans la manière de comprendre même la prière indépendamment de la croyance ».
L’événement réservera des surprises et sera axé sur les décisions populaires, les actions immédiates et la descente des forces de l’ordre aux côtés du citoyen.

Nous ne saurons donc pas ce qui va se passer, ni combien de temps cela va durer, car beaucoup de choses dépendront des décisions de chacun d’entre nous.
Mais nous garantissons la sécurité et un programme de base pour guider chacun vers un comportement responsable et pacifique.
Défendre ses libertés est une question d’honneur, de sérieux, d’incorruptibilité, de bon sens et de respect.
Nous communiquerons également par ligne directe avec les uniformes du monde et rassemblerons la force des différentes cultures, car le moment est venu d’être solidaires vers l’objectif de restaurer la vie de notre monde.
Nous serons tous là, et l’invitation est également adressée aux communautés résidant en Italie mais de citoyennetés différentes, car la liberté n’a ni peau ni couleur, mais est indispensable à tous.
Nous vous tiendrons au courant des autres aspects, des délais, des changements, des clarifications supplémentaires et des moyens d’action.
« MÊME SOUS LES DIVISIONS, IL Y A UN COEUR », et aujourd’hui, même si en retard (et ils s’en excusent), ils sont avec nous.
Nous pouvons le faire, dans la foi… !
UNIS POUR LA LIBERTÉ ET LA JUSTICE DES PEUPLES ❗️

COMMUNIQUÉ DE PRESSE OFFICIEL (du 1er février 2022)

Nous vous informons que Qui Radio Londra, en la personne de Max Massimi, est le porte-parole officiel des communications concernant la coordination de l’événement des forces de l’ordre à Rome, ainsi qu’une partie active et égale de l’équipe mise en place pour l’organisation.
C’est le souci de cette coordination, qui se prépare pour le 27 février 2022, date à laquelle les forces de l’ordre rétabliront leur position pour la défense des citoyens, de rectifier certaines anomalies et déformations relatées sur la toile et sur les réseaux sociaux par des factions et des individus, qui n’ont aucune information réelle ni connaissance des faits pour commenter notre projet. Ils ne peuvent avoir aucun fait à ce sujet, tout simplement parce que les décisions prioritaires prises jusqu’à présent par l’équipe ont été bien protégées, jusqu’à ce que toutes les conditions soient réunies pour les rendre publiques. Surtout parce que, comme nous avons affaire à la police, c’est quelque chose qui doit être traité très sérieusement, avec respect pour ces policiers qui risquent leur vie pour les citoyens. Nous vous demandons donc de ne pas vous laisser influencer par les rumeurs du réseau.
En effet, lorsque le rêve de la police de se joindre au peuple et de prendre le terrain a été annoncé, pas une minute n’a été perdue et immédiatement, ceux qui avaient peur de perdre le leadership, ont répandu des phrases haineuses, ont utilisé les images désagréables des conflits de ces mois dans les rues, déclenchées par une fausse communication politique et de presse avec laquelle ils ont divisé la police des citoyens.
Il y a une très grande partie des forces de police qui veulent enfin retrouver le contact direct avec le citoyen, rétablir la justice et l’ordre qui ont été éludés par les gouvernements du monde entier.
Nous ne pouvons pas garantir la bonne conduite de toutes les forces en uniforme sur le terrain, mais nous pouvons garantir que la partie qui est unie au peuple sera à Rome. C’est aussi une façon de dire à tous les collègues de revenir à l’examen de la criminalité là où elle se trouve réellement, et non là où certains politiciens veulent nous convaincre qu’elle se trouve.

Il est vrai que les forces de l’ordre se sont réveillées tardivement, il est vrai qu’il y a encore des hommes et des femmes en uniforme qui n’ont pas compris la gravité de contourner le citoyen pour asservir un gouvernement oublieux des droits constitutionnels, mais il est également vrai que c’est vous, le peuple, qui les avez réveillés lors des manifestations dans lesquelles, les bras levés, en désespoir de cause, vous avez demandé de l’aide.
Ce sont aussi ces hommes et ces femmes en uniforme qui se sont suicidés par angoisse, ceux qui ont perdu la vie pendant le procès, qui ont réveillé de nombreux insignes.

La bonne nouvelle est que les citoyens ont non seulement ceux qui ont été suspendus de leurs fonctions de leur côté, mais aussi ceux qui ont succombé au chantage mais veulent les aider.

Dans le monde entier, nous entendons parler de forces de police qui commencent à se coordonner pour cette mission de justice.

Nous vous informons que les gardiens de l’ordre public sous toutes ses formes, c’est-à-dire la police d’État, la police routière, ferroviaire, des pompiers, la police locale, les Carabinieri, la Guardia di Finanza, l’armée, la magistrature, les avocats, la santé, les ITALIENS ET LES GENS, unissent leurs forces à celles de leurs collègues internationaux car ce n’est qu’en agissant au-delà des frontières qu’ils pourront agir avec plus de sérénité.
Les infiltrations sont nombreuses, et la nouvelle de cette journée où les autorités escortent les citoyens a provoqué un émoi inquiétant !
Il faut préciser qu’aucune émeute ou action illégale n’est prévue pour cet événement.

Il n’est pas illégal pour un policier de dire publiquement qu’il est du côté du citoyen.
C’est dans leur serment !
C’est ce que nous ferons.
La police veut pouvoir dire à nouveau « le peuple est avec nous ».
Falcone et Borsellino avaient le peuple de leur côté au moment où cette phrase a été prononcée, et l’escorte, le peuple, les a protégés avec honneur parce que ces deux hommes avaient décidé de protéger la constitution.

Aujourd’hui, il est nécessaire que les forces de l’ordre se remettent à protéger ceux qui défendent la démocratie dans le monde, c’est-à-dire le peuple.

Le 27 février 2022, afin d’éviter toute confusion, il n’y aura pas d’étapes, sauf pour l’expression artistique et culturelle, et aucun sigle ou leader ne sera exclu.
Les leaders des différents mouvements ou acronymes sont en effet tous invités à se présenter, en tant que citoyens, et seront avec les citoyens et disposeront d’un espace dédié, où ceux qui souhaitent prendre des responsabilités pourront rester assis, sans s’imposer ou faire des rassemblements, mais en se mettant à l’entière disposition du peuple.
Le peuple pourra poser des questions de manière pacifique et s’autodéterminer.
En effet, au cours des deux dernières années, les citoyens ont déjà pu écouter en profondeur les idées de tant d’entre nous qui se sont exprimés sur les scènes, et il est inutile de nous répéter sans cesse.
Ce sera une révolution culturelle !
Le mot « révolution » est plein de sens spirituel, il exprime en fait le changement pour le mieux qu’un homme peut faire pour transformer un monde chaotique en un monde pacifique : « dans le langage, dans la présentation des idées, dans la manière de comprendre la prière indépendamment de la croyance ».
L’événement réservera des surprises et sera axé sur les décisions populaires, les actions immédiates et la descente des forces de l’ordre aux côtés du citoyen.

Nous ne saurons donc pas ce qui va se passer, ni combien de temps cela va durer, car beaucoup de choses dépendront des décisions de chacun d’entre nous.
Mais nous garantissons la sécurité et un programme de base pour guider chacun vers un comportement responsable et pacifique.
Défendre ses libertés est une question d’honneur, de sérieux, d’incorruptibilité, de bon sens et de respect.
Nous communiquerons également par ligne directe avec les uniformes du monde et rassemblerons la force des différentes cultures, car le moment est venu d’être solidaires vers l’objectif de restaurer la vie de notre monde.
Nous serons tous là, et l’invitation est également adressée aux communautés résidant en Italie mais de citoyennetés différentes, car la liberté n’a ni peau ni couleur, mais est indispensable à tous.
Nous vous tiendrons au courant des autres aspects, des délais, des changements, des clarifications supplémentaires et des moyens d’action.
« MÊME SOUS LES DIVISIONS, IL Y A UN COEUR », et aujourd’hui, même si en retard (et ils s’en excusent), ils sont avec nous.
Nous pouvons le faire, dans la foi… !
UNIS POUR LA LIBERTÉ ET LA JUSTICE DES PEUPLES ❗️

Pour toutes les mises à jour, suivez le canal Telegram officiel de l’événement :
https://t.me/DiviseePopolounicoCuore

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.