9 mois de prison pour avoir forcé un barrage de gendarmerie à Saint-Alban-de-Roche en Isère

Dimanche 5 janvier, un conducteur avait forcé un contrôle de gendarmerie à Saint-Alban-de-Roche. Huit jours plus tard, il a été condamné par le tribunal de Bourgoin-Jallieu à 9 mois d’emprisonnement.

© Google maps

Neuf mois d’emprisonnement, l’annulation du permis de conduire pendant trois mois, une amende de 150 euros et la confiscation du véhicule. L’homme qui avait forcé le contrôle d’une patrouille de la brigade de gendarmerie de l’Isle d’Abeau, dans le quartier de la Grive, à Saint-Alban-de-Roche a été condamné ce lundi par le tribunal de Bourgoin. Il devra également verser 3000 euros de dommages et intérêts aux deux gendarmes. Il a été maintenu en détention.

Refus d’obtempérer

Les faits se sont déroulés le 5 janvier dernier. Dans l’après-midi, une patrouille surprenaient une BMW de couleur bleu en train de faire un rodéo sur la commune de Saint-Alban-de-Roche. Le signalement était immédiatement donné aux différentes unités du secteur.

Vers 17h45, un autre équipage de la brigade parvenait à localiser le véhicule garé sur la route de Lyon. Un des gendarmes allait ‘au contact’ de la voiture. Les deux occupants refusaient d’obtempérer. Un passager saisissait alors le bras d’un militaire qui réussissait finalement à se dégager. Le conducteur reprenait la route en direction d’un deuxième gendarme qui s’écartait de justesse. Les deux gendarmes avaient fait usage de leurs armes pour des tirs de sommation.

Source : FR3 Alpes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.