Douaisis : un nouveau commandant à la tête de la compagnie de gendarmerie

Depuis un mois, Maxime Beaumont remplace Philippe Sola (reparti à Toulouse) à la tête de la compagnie de gendarmerie de Douai. Il y est secondé par le capitaine Dominique Paisin, qui dirigeait la communauté de brigade d’Isbergues jusqu’à cet été.

Le capitaine Dominique Paisin et le chef d’escadron Maxime Beaumont (de g. à dr.) dirigent la compagnie de gendarmerie de Douai depuis un mois.  PHOTO « LA VOIX »<br /><br />
LOCVDN<br /><br />
Le capitaine Dominique Paisin et le chef d’escadron Maxime Beaumont (de g. à dr.) dirigent la compagnie de gendarmerie de Douai depuis un mois. PHOTO « LA VOIX »

Le chef d’escadron Maxime Beaumont est âgé de 35 ans. Originaire de l’Essonne, il était en Guyane, affecté au centre spatial de Kourou pendant ces trois dernières années, avant de revenir en métropole. Un changement radical de décor pour ce militaire passé par la gendarmerie mobile d’Aurillac puis Orange après ses classes à l’école des officiers. « Ici, c’est bien plus important en terme d’effectif : on a cent soixante-dix-huit personnels dans sept brigades pour soixante communes », note le commandant de compagnie. La compagnie de gendarmerie n’est pas limitée au seul arrondissement de Douai. En plus des brigades d’Arleux et Orchies, du peloton de surveillance et d’intervention et de la brigade de recherche de Douai, la compétence des gendarmes s’étend jusqu’à Baisieux au nord, en passant par Cysoing ou Pont-à-Marcq. Une diversité du territoire qui n’a pas échappé à Maxime Beaumont : « Au nord (Orchies), en plus de la délinquance extérieure de passage, il y a celle des grands bassins de population voisins. Au sud (Arleux), c’est une délinquance plus traditionnelle, avec davantage de violences intra familiales. » Le commandant de compagnie a d’ores et déjà placé le renforcement du partenariat avec les élus et les habitants (voisins vigilants) dans ses priorités : « On doit le rendre encore plus efficace là où il existe », de façon à endiguer les vagues de cambriolages qui déferlent régulièrement sur l’arrondissement. Pour mener à bien ses missions, Maxime Beaumont sera secondé par le capitaine Dominique Paisin, 56 ans, militaire d’expérience avec l’avantage de bien connaître le secteur puisqu’il est domicilié à Fenain. Affecté dans la région depuis quinze ans (d’Avesnes-sur-Helpe à Caudry, en passant par Isbergues), Dominique Paisin remplace poste pour poste le capitaine Jacques Dubrulle.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.