Vu d’Allemagne.La démission de Castaner ne serait pas une perte pour la France

000_1l61urLe ministre de l’intérieur Christophe Castaner pendant une conférence de presse à Marseille, le 17 septembre 2019.  CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

Quatre policiers tués par un de leurs collègues et un ministre qui diffuse des informations non vérifiées. Pour ce quotidien allemand de tendance libérale, les raisons ne manquent pas pour que le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner démissionne.

Avant de devenir ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner a entre autres gagné sa vie comme joueur de poker. Encore aujourd’hui, il lui arrive de se vanter qu’un célèbre délinquant [Christian Oraison, membre d’un gang de braqueur, abattu en 2008] a été “comme un grand frère” pour lui. En tant que ministre, il n’a souhaité qu’une chose, être le meilleur ami de la police. Il est manifestement mal à l’aise quand les médias dénoncent les violences policières. Il détesterait cette expression qui, à elle seule, reviendrait à dénigrer l’ensemble de la profession.

Mais depuis le 4 octobre, Christophe Castaner n’est plus pour la police le robuste camarade qui la commande [...]

Lire la suite : Courrier International.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>