VIGI : Syndicat du Ministère de l’Intérieur et de la Police Nationale (3 vidéos)

19620553_230249454154192_3693978579727016803_o Resized Resized - copie 2 Resized

À propos

Syndicat du Ministère de l’Intérieur et de la Police Nationale défendant les personnels de tous corps.

Notre Histoire de 1883 à aujourd’hui.Nous sommes le syndicat historique de la Police Nationale défendant les collègues depuis 1883. Au cours de notre histoire nous avons changé de nom à plusieurs reprises :1883-1906 : société amicales des personnels de la Préfecture de Police ;

1906-1946 : fédération des sociétés amicales de la Police de France et des colonies. En 1944 notre organisation participe à la Libération de Paris et elle faisait parti du Front Nationale de la Résistance.

1946-2017 : fédération CGT-Police. Quelques mois avant de se faire assassiner, Charb nous faisait une caricature pour dénoncer les syndicats « représentatifs » aux ordres de l’administration.

Lors de notre Congrès des 19-20-21 juin 2017 nous sommes devenus VIGI. Ministère de l’Intérieur/Police Nationale. Nous restons affiliés à la CGT, comme Unité/SGP/SNIPAT le sont à FO, Alliance/SNAPATSI/Synergie/SICP à la CFE-CGC, Alternative/SCSI à la CFDT ou encore le SCPN à l’UNSA. catégories

Article 73 du Code de Procédure Pénal :  ( Légifrance.gouv.fr )

Dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant puni d’une peine d’emprisonnement, toute personne a qualité pour en appréhender l’auteur et le conduire devant l’officier de police judiciaire le plus proche.

Lorsque la personne est présentée devant l’officier de police judiciaire, son placement en garde à vue, lorsque les conditions de cette mesure prévues par le présent code sont réunies, n’est pas obligatoire dès lors qu’elle n’est pas tenue sous la contrainte de demeurer à la disposition des enquêteurs et qu’elle a été informée qu’elle peut à tout moment quitter les locaux de police ou de gendarmerie. Le présent alinéa n’est toutefois pas applicable si la personne a été conduite, sous contrainte, par la force publique devant l’officier de police judiciaire.

Quelques vidéos concernant Alexandre LANGLOIS, secrétaire général du Syndicat de Police VIGI MI ainsi que Noam ANOUAR du même syndicat.

Trouvez moi un seul argument pour les contredire…

Alexandre LANGLOIS :

« Aujourd’hui ce sont les policiers de terrain qui doivent limiter les ordres violents du Préfet Lallement »

???? Reportage et entretien avec Alexandre Langlois, convoqué par l’IGPN, persécuté par la hiérarchie policière.

Noam ANOUAR : 

Flic, il dénonce sans tabou les violences policières, l’inaction de l’IGPN et le racisme qui « gangrène » la police. Un discours rarement entendu dans les médias.  PHONER S1E02 – chaque samedi à 16h sur Konbini news

Noam ANOUAR : 

ECOUTER BIEN CE POLICIER    #NoamAnouar #ViolencesPolicieres

Message de Noam Anouar, policier en colère aux policiers qui le menace de mort « ceux qui ne sont pas contents allez vous faire voir et les policiers qui viennent me sermonner sur Internet (FERMER LA).  iI dénonce violemment ce qui sa passe dans la police et les magouilles.  Cela fait froid dans le dos et ce qui se passe en ce moment est plus que dramatique, par ailleurs il défend les gendarmes qui selon lui sont très peu touchés par ces affaires de violences et de corruptions.

Merci beaucoup Monsieur Anouar ça c’est un vrai policier.
Source : Le Média du 21.01.2020

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>