Suicides dans la fonction publique : l’hécatombe !

Suicides dans la fonction publique : l’hécatombe ! Après qu’un 54ème policier se soit donné la mort lundi à Nantes, l’Education Nationale communiquait pour la première fois un chiffre officiel ; 58 suicides sur l’année scolaire 2018 – 2019 et déjà 11 morts depuis la rentrée en septembre

suicides-fonction-publique-police-gendarmerie-c3a9ducation-nationale

Combien de suicides au sein de la classe politique française ? Peut-on imaginer Mélenchon ou Le Pen se suicider ? Eux qui vivent sous les ors de la République grâce aux voix des pauvres gens.. Eux qui empochent des fortunes pendant que leurs électeurs crèvent de faim..

Peux-t-on imaginer les grands dirigeants du CAC 40 se suicider ? Eux qui viennent de se verser des salaires records avec une moyenne de 5,77 millions d’euros soit 277 Smic pendant que la Macronie paye les heures supplémentaires des policiers à 12 euros de l’heure ..

Non ! Ceux qui se flinguent, ce sont les serviteurs de l’Etat ! Les vrais, pas les profiteurs.. Les oubliés, les petits, les sans-grades. Ceux qui sont juste là pour produire et payer des taxes. Ceux qui n’ont même plus le droit de partir à la retraire à un âge décent avec une pension décente. Ceux qui ont été trahis par les politiciens et par leurs propres syndicats, censés les défendre.

Rien que dans la fonction publique, les syndicats coûteraient 1 milliard d’euros aux contribuables selon deux rapports établis conjointement par le CGEFi, l’IGA, l’IGAS et l’IGAENR.

Que ce soit dans la fonction publique d’Etat ou dans les fonctions publiques territoriales et hospitalières, la vague de suicides qui frappe l’ensemble des agents de l’Etat en dit long sur l’état de déliquescence de notre Nation.

Si nous sommes avant tout un syndicat corporatiste, ce que nous assumons parfaitement, France Police – Policiers en colère se dit solidaire de l’ensemble des fonctionnaires qui souffrent tout comme nous, policiers. Une convergence des luttes sera, à un moment donné, indispensable si l’on veut inverser la tendance.

Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>