Raid Amazones : trois filles en or partent à l’aventure

64958023_495253891214267_2269485960729198592_n - luminosité-logo© EGM de Lucé

Trois femmes gendarmes mobiles forment une équipe et s’entraînent intensivement pour participer au Raid Amazones et récolter des fonds destinés à une association venant en aide aux enfants malades.

Océane, Pauline et Audrey se sont bien trouvées. Affectées toutes les trois à l’escadron de gendarmerie mobile de Lucé, elles sont férues de sport et de voyages. Aussi, c’est ensemble qu’elles ont décidé de s’entraîner intensivement pour participer au prochain Raid Amazones, qui aura lieu fin 2020, et profiter de cette aventure pour recueillir des fonds pour une association venant en aide aux enfants malades.

Ce raid, exclusivement féminin et non motorisé, se déroule en pleine nature. Le concept existe déjà depuis 19 ans et se passe à chaque fois dans des destinations qui peuvent laisser rêveur : Sri Lanka, Bali, Cambodge, Californie… Pour autant, le programme est loin de ressembler à des vacances, avec de nombreuses épreuves sportives durant le séjour : VTT, trail, run & bike, canoë, course d’orientation et tir à l’arc.

Il s’agit donc d’un défi physique de taille, mais aussi et avant tout d’une aventure humaine. Le Raid participe en effet à des causes humanitaires dans le pays accueillant l’événement, en fournissant, par exemple, des fournitures scolaires ou en faisant des dons aux hôpitaux locaux. Par ailleurs, les équipes formées par des femmes venues de divers horizons peuvent soutenir l’association de leur choix.

Pour Océane, Pauline et Audrey, ce sera l’association « ADA Jade », venant en aide aux enfants atteints d’une maladie génétique rare. Jade est la fille d’un de leurs camarades d’escadron. Âgée de tout juste six ans, elle souffre d’un déficit immunitaire combiné sévère (DICS), nécessitant une thérapie coûteuse administrée à Londres. Les trois gendarmes ont donc choisi de défendre une cause qui les touche de près et leur tient à cœur.

© EGM de Lucé

Leur escadron étant à l’origine de leur rencontre, c’est tout naturellement qu’elles ont nommé leur équipe « JADE’OR », associant le prénom de la petite fille à la couleur emblématique de la gendarmerie mobile.

Au-delà de l’entraînement, qui doit s’avérer complet au regard de la diversité des disciplines, l’équipe a également dû démarcher des partenaires et lancer une cagnotte sur Internet afin de notamment financer les équipements et les billets d’avion pour participer à l’aventure. Elles ont déjà pu compter sur la générosité de nombreuses personnes et espèrent récolter encore suffisamment de fonds pour vivre cette expérience humanitaire et sportive hors norme !

Source : Gend Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>