Pendant qu’on enterre la gendarme Mélanie Lemée tuée par un dealer….

Pendant qu’on enterre la gendarme Mélanie Lemée tuée par un dealer et alors que les Bayonnais marchent pour dénoncer le massacre gratuit du chauffeur de bus par des « sauvageons », Dupond-Moretti se donne pour missions de vider les prisons et de lutter contre le racisme..

mc3a9lanie-lemc3a9e-police-gendarmerie-syndicat

Les Traoré et leurs suppôts ont gagné, il faut bien l’avouer. La nomination d’Eric Dupond-Moretti à la Justice symbolise le triomphe absolu de tout ceux qui haïssent la police et l’ordre républicain qu’elle incarne.

600 jours, c’est la peine à laquelle les Français et les policiers viennent d’être condamnés. Six cent jours durant lesquels les criminels deviennent totalement intouchables. Six cent jours au cours desquels les pires voyous auront carte blanche pour agresser, piller, violer et tuer en toute impunité. 600 jours pendant lesquels la racaille va jouir du statut très protecteur de victime d’une police désignée comme violente et raciste.

600 jours pour finir de déployer les nouvelles sulfateuses à PV, les fameux radars tourelles, destinés à soutirer du fric à l’automobiliste solvable alors que la police n’a plus le droit de prendre en chasse les dealers qui forcent les barrages ou les voyous qui font du rodéo en toute impunité..

La nomination d’Eric Dupond-Moretti à la Justice est une véritable humiliation faite aux policiers et aux gendarmes. Le calvaire que notre Institution a traversé avec Christophe Castaner risque malheureusement de se poursuivre avec un Dupond-Moretti à la Justice.

Source : France Police

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>