Morbihan: Il avait tenté d’incendier la gendarmerie pour détruire son test salivaire

JUSTICE Le jeune homme a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Lorient à un an de prison ferme

640x410_illustration-salle-audience-tribunal-correctionnel-rennesIllustration d’une salle d’audience au tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un homme de 27 ans était jugé lundi devant le tribunal correctionnel de Lorient (Morbihan) pour avoir tenté d’incendier la gendarmerie de Baud, rapporte Le Télégramme. Les faits s’étaient déroulés le 16 août 2018. En prenant leur service, les gendarmes de la brigade avaient découvert une fenêtre de la cave du bâtiment en partie calcinée.

L’enquête avait alors rapidement déterminé qu’il s’agissait d’un incendie volontaire, des traces de carburant ayant été retrouvées sur place. Grâce aux images d’une station-service voisine, un suspect avait été interpellé avant de passer aux aveux.

Contrôlé positif aux stupéfiants la veille

La veille, l’individu avait été contrôlé positif aux stupéfiants lors d’un test salivaire, précise le quotidien. Pour détruire la preuve de son infraction, il s’était alors décidé, dans un excès de colère, à allumer un incendie. « Je ne voulais pas détruire le bâtiment mais seulement le test salivaire », a indiqué l’accusé à la barre, assurant qu’il ignorait que des familles logeaient à l’intérieur de la gendarmerie.

Libéré de prison en septembre 2017 et comptant déjà 13 mentions à son casier, le jeune homme a été condamné à un an de prison ferme.

source : 20 Minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>