Marche de la colère VIGI. n’a pas eu le droit de participer à l’intersyndicale

b2ap3_medium_950x500-Marche-colre

Aujourd’hui, mercredi 2 octobre 2019, se déroule une marche de la colère d’une partie des policiers.

Oui d’une partie seulement, car les associations de policiers n’ont pas le droit d’y participer, alors même qu’elles avaient invité tous les syndicats à leur marche contre le suicide le 12 mars 2019. A l’époque les syndicats dits représentatifs avaient brillé par leur absence.

Des adhérents et délégués de VIGI participeront anonymement à cette marche de la colère, car notre organisation n’a pas eu le droit de se joindre à l’intersyndicale.

En effet, quand nous avons découverts cette action qui semblait unitaire, nous avons écrit à Alliance pour leur indiqué que malgré leur oubli de nous avoir convié aux réunions préparatoires, nous voulions participer officiellement à cette marche.

Par suite d’échange mail avec un responsable national de ce syndicat, nous avons découvert que pour parler en notre nom Alliance avait invité Monsieur Axel RONDE, secrétaire général du nouveau syndicat « la police en marche », alors sous le coup d’une procédure d’exclusion de notre organisation, sans aucun mandat national. Voici l’extrait du mail que nous avons reçu de la part d’Alliance :

axel ronde (…) m’explique qu’il ne se rendra pas à cette réunion [de préparation]car il n’a pas le mandat de son organisation syndicale VIGI POLICE.

Tu comprendras que dans ces conditions il n’est pas possible d’aller et venir au sein de l’organisation de cette intersyndicale et lors de la réunion du 9 septembre il a été décidé de continuer avec ceux qui sont présents.

L’hypocrisie est tellement grossière que même le syndicat SCSI se permet de twitter le 11 septembre 2019 :

C’est le collègue Axel Ronde qui était à la première réunion et qui a répondu qu’il n’avait pas mandat pour se prononcer à la deuxième. Peut être allez vous nous apprendre qu’Axel n’est plus permanent de votre organisation ?

Fin de non-recevoir d’Alliance pour participer à l’action car c’était trop tard… mais uniquement pour notre organisation. Petit mail du 30-09-2019 envoyé aux membres de l’intersyndicale par Alliance :

Nous vous informons que l’organisation syndicale FA Police va rejoindre l’Intersyndicale.

Elle en adopte les éléments de langage et prendra part au cortège à la fin de celui-ci.

Son secrétaire général se joindra au carré de tête mais la banderole étant imprimée, le logo de l’organisation ne sera par ajouté. 

Pour l’explication il s’agit d’un oubli lors de l’envoi des invitations à rejoindre à l’intersyndicale qui est maintenant réparé.

Il est dommage qu’Alliance et quelques autres syndicats de l’intersyndicale privilégient le choix d’une guéguerre syndicale stérile, par rapport à l’intérêt de tous les collègues.

« Les hypocrites c’est comme les cafards, ils ne me font pas peur, ils me dégoûtent. » Anonyme

Source : VIGI

bandeau-Asso-APG-1024x91 copieMentionnons que le 27 septembre 2019 nous avion publié  « «La Police en Marche»… vers les clashs, polémique autour du nouveau syndicat policier » concernant l’exclusion de Axel RONDE et la création de son nouveau syndicat de police « En Marche ».

Alexandre LANGLOIS, secrétaire général du syndicat de police VIGI, doit terriblement déranger surtout de puis la publication des deux dernières vidéos publiées ici même sous les titres suivants :

- Malaise dans la police, entretien avec A. Langlois (Vigi)

        – Quartier Interdit avec Alexandre Langlois. Révélations du policier sanctionné par Castaner

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>