L’histoire dans l’Histoire : 8 avril 1915

8 avril 1915 : « Debout les morts ! »

Début avril 1915, sur ordre du généralissime Joseph Joffre, les troupes françaises tentent de reprendre aux Allemands le saillant de Saint-Mihiel, sur la Meuse. Dans le secteur du Bois Brûlé, le 95e régiment d’infanterie, chargé d’une manoeuvre de diversion, réussit à s’emparer d’une tranchée. Pendant qu’on la réaménage, les troupes d’assaut se retirent dans un boyau voisin pour prendre du repos.

Parmi elles figure la compagnie de l’adjudant Jacques Péricard (39 ans). Le matin du 8 avril, quand survient une violente contre-attaque allemande, la compagnie encaisse le choc. Pratiquement encerclée, elle est galvanisée par l’exhortation fameuse de son adjudant : « Debout les morts ! ». L’anecdote sera relatée par l’écrivain Maurice Barrès suite à sa rencontre avec Jacques Péricard.

Ce dernier finira la guerre comme lieutenant. Il proposera en 1921 de ranimer chaque jour la flamme du Soldat inconnu, sous l’Arc de triomphe et, sous l’Occupation, dirigera la Légion française des combattants fondée par le maréchal Pétain. L’un de ses huit enfants est Michel Péricard, réalisateur d’une émission célèbre des années 1960 : La France défigurée. Il fut également maire de Saint-Germain-en-Laye et président de l’Assemblée nationale.

Joffre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>