« Jamais je n’aurais pensé finir ainsi » : La terrible lettre d’adieu d’un gendarme qui s’est suicidé

bandeau-Asso-APG-1024x91 copie

Le mardi 18 septembre 2018, peu avant midi, dans les sous-sols du siège de la DGAC à Issy-les-Moulineaux, le Major José TESAN se suicidait avec son arme de service dans le sasse de la salle des coffres en « espérant ne pas trop salir »….

Europe 1

« Jamais je n’aurais pensé finir ainsi » : La terrible lettre d’adieu d’un gendarme qui s’est suicidé

Le 19 septembre 2018, Profession-Gendarme rapportait ce drame avec la publication suivante :Hauts-de-Seine : Un gendarme s’est donné la mort sur son lieu de travail. (mis à jour du 20 sept.)

Le 23 septembre 2018 nous complétions nos informations avec la publication suivante :Suicide du Major de Gendarmerie José Tesan, victime de comportements hiérarchiques qualifiés de « tyranniques ».

Ce même jour Profession-Gendarme publiait : Suicide Gendarmerie : Lettre d’adieu du major José TESAN

Europe 1 reprenait cette information le 25 septembre : Un gendarme se suicide après avoir mis en cause sa hiérarchie

Et le Parisien publiait également : Suicide d’un gendarme : une association publie sa lettre d’adieu

Frédéric CARTERON, ancien magistrat et ami de José TESAN lançait un appel à témoin et publiait la réponse reçu du Chef de Cabinet du 1er ministre : Suicide du Major José Tesan – APPEL A TEMOINS

Madame la Députée Pascal Fontenel-Personne apporte son soutien pour faire toute la lumière sur le suicide « provoqué » du Major José Tesan : Suicide « provoqué » du Major José Tesan – NOUVEAU SOUTIEN

Le 15 octobre 2018,  Frédéric Carteron Président du Comité de soutien « José Tesan », adresse une lettre ouverte à  Madame Nicole BELLOUBET, MINISTRE DE LA JUSTICE : DEMANDE DE SAISINE DU JUGE D’INSTRUCTION concernant le suicide du Major José Tesan

Le COLLECTIF « MAJOR TESAN » avec le soutien de l’ASSOCIATION NATIONALE « JEAN LOUIS MEGNIEN » dépose une pétition CONTRE LE HARCELEMENT MORAL,  LA DEPRESSION & LE SUICIDE en lien avec les conditions de travail :  COLLECTIF « MAJOR TESAN » Avec le soutien de l’ASSOCIATION NATIONALE « JEAN LOUIS MEGNIEN »

Le 02 Novembre 2018, Christophe CASTANER, Ministre de l’Intérieur répond au Président du Comité de soutien « José Tesan » Frédéric CARTERON :  Suicide du Major Tesan – Lettre du MINISTRE DE L’INTERIEUR – 2 novembre 2018

bandeau-Asso-APG-1024x91 copie

Cela fait neuf mois que notre camarade José TESAN nous a quitté. Ce suicide a eu une ampleur médiatique exceptionnelle en raison  des écrits laissés et communiqués par le Major José TESAN que nous avons publié.

Aujourd’hui qu’en est-il de ce drame ?

Et de tous les autres… ? Rappelons que l’année 2018 aura vu le suicide de 35 Policiers, 6 Policiers municipaux, 33 Gendarmes.

En cette moitié d’année 2019 déjà 42 Policiers, 7 Policiers municipaux et 9 gendarmes se sont donné la mort.

Le 02 novembre 2018, Monsieur CASTANER, ministre de l’Intérieur nous écrivait :

La question du suicide au sein des forces de sécurité intérieure est pour moi une préoccupation majeure et je mettrai tout en œuvre pour y apporter les réponses qui sont en mon pouvoir, car je sais combien nos policiers et nos gendarmes sont exposés au stress dans leurs difficiles missions au service de nos concitoyens.

Nous attendons toujours de savoir où en est l’enquête sur le suicide du Major José TESAN et en quoi consiste le « tout en œuvre » promis par notre Ministre.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>