INFO OUEST-FRANCE. Le sultan du Brunei, qui veut lapider les homosexuels, est grand-croix de la Légion d’honneur

BRUNEIFRANCE-TOULOUSEHassanal Bolkiah, en 1996, portant à la veste l’insigne de la Grand-Croix de la Légion d’honneur. | JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Hassanal Bolkiah, qui a décrété la mort par lapidation pour l’adultère et les homosexuels, est grand-croix de la légion d’honneur. Cette distinction est la plus haute de la République française. Le sultan de Brunei est aussi médaillé d’or de la ville de Toulouse.

Le Quai d’Orsay, la Chancellerie de la Légion d’honneur : personne ne veut communiquer sur le sujet. Le sultan du Brunei, Hassanal Bolkiah, est pourtant bien titulaire de la grand-croix de la Légion d’honneur, la plus haute distinction de la République.

La semaine dernière, ce monarque d’un petit pays d’Asie du sud-est a décidé d’instaurer la peine de mort par lapidation pour punir l’homosexualité et l’adultère. Le sultan souhaite suivre strictement les principes de la charia. Le nouveau code pénal du Brunei prévoit aussi l’amputation d’une main ou d’un pied pour les voleurs et la mort pour une insulte au prophète.

Cette annonce a provoqué l’indignation de l’ONU et de la communauté internationale. Montré du doigt par la diplomatie française, Hassanal Bolkiah est pourtant récipiendaire de la grand-croix de la Légion d’honneur. La décoration est visible, agrafée à son costume sur plusieurs clichés pris par l’Agence France Presse (AFP) lors d’une visite d’État en 1996.

La suite et Vidéos : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>