Hommage militaire dans l’Orne. Mélanie Lemée élevée au grade de major à titre posthume à La Ferté-Macé

Jeudi 9 juillet 2020, à 10 h 30, toutes les gendarmeries de France rendaient un hommage militaire à la gendarme tuée Mélanie Lemée. A la Ferté-Macé, l’émotion était immense.

melanie-lemee-3-854x473Le colonel Frédéric Jobert a rappelé le parcours de Mélanie Lemée et a animé la cérémonie. (©Publicateur)

Mélanie Lemée était âgée de 25 ans et était célibataire au moment de son décès. Jeudi 9 juillet 2020, à 10 h 30, les honneurs ont été célébrés dans toutes les gendarmerie française simultanément, et en particulier à La Ferté-Macé, sa ville d’origine, et à Mérignac, siège de la gendarmerie de la Nouvelle-Aquitaine.

Lire aussi : Hommages civils et militaires après la mort de Mélanie Lemée, gendarme tuée par un chauffard

A La Ferté-Macé, l’émotion soulevée était immense. En effet, Mélanie Lemée était originaire de la Ferté-Macé. Elle avait d’ailleurs commencé sa carrière de gendarme au sein de la compagnie de Domfront en Poiraie, en tant que réserviste, avant d’être mutée à L’Aiguillon.

Le colonel

La cérémonie a été placée sous la direction du colonel Frédéric Jobert, commandant les gendarmes de l’Orne. Découvrez notre vidéo.

Mélanie Lemée a été tuée dans l’exercice de ses fonctions, par un conducteur, dans le Lot-et-Garonne, à Port-Sainte-Marie, samedi 4 juillet 2020, vers 21 heures, indique le Colonel Frédéric Jobert.

« Réserviste en 2014 et 2015, dans le groupement de gendarmerie départementale de l’Orne, plus particulièrement dans le Domfrontais et la communauté de brigade de La Ferté-Macé, Mélanie Lemée va recevoir les honneurs de la gendarmerie nationale, au cours de cette cérémonie ».

A titre posthume, Mélanie Lemée a été promue.

« À titre exceptionnel, Mélanie Lemée est elevée au grade de major. Elle est également nommée au grade de chevalier de l’ordre de la Légion d’Honneur.

Un hommage a été rendu à Mélanie Lemée jeudi 9 juillet 2020 à La Ferté-Macé.
Un hommage a été rendu à Mélanie Lemée jeudi 9 juillet 2020 à La Ferté-Macé. (©Publicateur)
Médailles militaires

La médaille militaire lui est concédée. Elle est citée à l’ordre de la gendarmerie, avec attribution de la médaille de la gendarmerie nationale, avec palme de bronze.

La médaille d’or de la sécurité intérieure lui est également décernée ».

Les militaires ont, avant et après le discours, présenté les armes, puis une gerbe a été déposée par le Souvenir Français, au pied du portrait de Mélanie Lemée. La Marseillaise a ensuite été chantée, par l’ensemble des personnes présentes.

Lire aussi : Mélanie Lemée, la gendarme tuée dans le Lot-et-Garonne était originaire de La Ferté-Macé
Un hommage a été rendu à Mélanie Lemée jeudi 9 juillet 2020 à La Ferté-Macé.
Un hommage a été rendu à Mélanie Lemée jeudi 9 juillet 2020 à La Ferté-Macé. (©Publicateur)

De nombreux journalistes avaient fait le déplacement à La Ferté-Macé, de la presse écrite, et de la télévision.

L’obtention du grade de Major par Mélanie Lemée correspond « au plus haut grade que puisse atteindre un sous-officier de la gendarmerie », précise le colonel. Elle lui est décernée à titre posthume, pour avoir donné sa vie à son métier.
Des personnalités

Outre les gendarmes de La Ferté-Macé et Domfront en Poiraie, des personnalités publiques étaient aussi présentes, comme José Collado, conseiller départemental, mais encore Jacques Dalmont, ancien maire de la Ferté, et Noëlle Poirier, ex maire par intérim. Il y avait aussi des personnes du monde du judo, qui l’ont connu, localement et de nombreux amis.

Lire aussi : Décès de la gendarme Mélanie Lemée. Une marche blanche en hommage, à Aiguillon
Une cohérence de parcours

« Nous avions rencontré Mélanie Lemée, à l’occasion de ses performances en judo », se souvient, ému, José Collado, conseiller départemental pour l’Orne. « J’ai le souvenir d’une personne avec un cœur en or, qui aimait le judo. C’était une école de la vie, pour elle. C’était une battante. Elle ne lâchait rien, sur le tatami, comme dans la vie. Elle avait aussi la vocation de devenir gendarme et avait atteint ses objectifs. Il y avait une cohérence de parcours. Elle voulait se donner aux autres ».

Lire aussi : Gendarmerie de Flers. Vibrant hommage à Mélanie Lemée, gendarme décédée en service, le 4 juillet 2020

La tristesse pouvait se lire sur de nombreux visages. Au total, environ une centaine de personnes étaient présentes. Dans les jours suivants, deux autres cérémonies sont prévues, l’une à L’Aiguillon, le samedi 11 juillet (marche blanche).

L’autre lundi 13 juillet 2020. Il s’agira des obsèques de Mélanie Lemée, à 14 heures, à l’église Notre-Dame de La Ferté-Macé.
Le portrait de Mélanie Lemée.
Le portrait de Mélanie Lemée avec la gerbe de fleurs. (©Publicateur)

Source : Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>