Commission d’enquête Covid-19 : protocole Rivotril et GIR ( Euthanasie ? )

Note de la rédaction de Profession-Gendarme :

Faisant suite à la vidéo « Commission d’enquête Covid-19 : protocole Rivotril et GIR », Profession-Gendarme a publié de nombreux articles concernant l’utilisation du RIVOTRIL pendant le confinement de la Covid 19. 

Nous mettons ci-dessous les liens permettant de voir directement ces différents articles :

- Prescription de Rivotril injectables décret 2020-360 du 28 Mars 2020 – Ehpad Euthanasie  (Le décret)

- Coronavirus : le gouvernement faciliterait-il l’euthanasie pour ne pas encombrer les hôpitaux ?

- Covid-19: L’Associu Corsu Di A Salute Dénonce L’usage Hors AMM Du Rivotril Injectable

- Scandale de l’euthanasie: Le docteur Serge Rader témoigne « On achève nos personnes âgées dans les Ehpad par sédation au Rivotril » grâce à un décret du 29 mars, et pour ne pas prescrire de chloroquine (Vidéo)

- Dr Joëlle de Monredon : « Avec le Rivotril™ associé à de la morphine, c’est le décès assuré par totale dépression respiratoire »

- Oui, les hôpitaux ont bien procédé au «tri» des patients

- Rivotril: «euthanasie hors-cadre» ou «ne pas laisser souffrir quelqu’un pleinement conscient»?

- Nous exigeons la vérité sur le Rivotril !

- Crise sanitaire : Euthanasie des personnes âgées ?

Euthanasie :

Dans une acception plus contemporaine et plus restreinte, l’euthanasie est décrite comme une pratique (action ou omission) visant à provoquer — particulièrement par un médecin ou sous son contrôle — le décès d’un individu atteint d’une maladie incurable qui lui inflige des souffrances morales ou physiques intolérables.

Sa pratique relevant à la fois des domaines philosophiques, bioéthiques et légaux, son contenu exact et son acceptation sont générateurs de puissantes controverses, divisions et débats d’idées.

L’euthanasie est à distinguer de l’aide au suicide (ou suicide assisté).

Les sanctions attachées à l’euthanasie :

En France – L’euthanasie active est qualifiée d’assassinat ou d’empoisonnement prémédité punissable théoriquement de la réclusion criminelle à perpétuité, alors que l’euthanasie passive est qualifiable de non-assistance à personne en danger.

Dans le cas d’une personne n’étant pas gravement malade, la simple connaissance du projet suicidaire sans porter secours peut justifier des poursuites pour « abstention délictueuse de porter secours à personne en danger »

Contre indications du Rivotril (sous toutes ses formes) Source : https://www.has-sante.fr/upload/docs/evamed/CT-15452_RIVOTRIL_PIS_RI_Avis1_CT15452.pdf

rivotril2

« Ce médicament ne doit jamais être utilisé dans les situations suivantes : – insuffisance respiratoire sévère »

Capture d’écran 2020-07-24 à 01.55.44

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>