AVESNES-SUR-HELPE Qu’y a-t-il dans la terre de plusieurs cimetières, déversée au parc de La Rotonde ?

Une dizaine de monticules de terre défigurent la pelouse du parc de La Rotonde à Avesnes-sur-Helpe. Déposées cet hiver par des camions d’une entreprise de pompes funèbres, les terres proviennent d’au moins trois cimetières de Sambre-Avesnois. Et contiennent quelques « souvenirs », dont des ossements.

http://lvdnena.rosselcdn.net/sites/default/files/dpistyles_v2/ena_16_9_extra_big/2017/04/06/node_144147/27238635/public/2017/04/06/B9711642240Z.1_20170406115419_000%2BGH48R93K5.2-0.jpg?itok=Xl-D0yvo

Dans le parc de la Rotonde, côté Jeu de Balle (là où se trouve le café du Parc), des monticules de terre sont apparus cet hiver. Ils sont là en attendant d’être répartis entre les arbres pour égaliser le terrain. Ce n’est pas très joli, ça embête les organisateurs de la Fête de la moto qui aura lieu dimanche… mais il y a un autre souci : ces terres proviennent des cimetières d’Avesnes-sur-Helpe, Feignies et Saint-Saulve. En y regardant de plus près elles contiennent des objets qu’on n’aime pas trop rencontrer dans un parc public, comme des tiges de fleurs en plastique, des briques et même quelques ossements.

« Ces terres ne viennent pas d’anciennes concessions »

Déjà en l’hiver 2015-2016 des terres ont été bennées entre les arbres du parc. À la demande des services techniques de la ville d’Avesnes-sur-Helpe, «  C’est pour mettre à niveau le terrain dit le directeur des services techniques Robert Larive. Les racines des arbres sont en relief, ce qui rend la tonte quasiment impossible  » explique-t-il. S’il dit ne pas connaître la provenance de la terre, ce sont bien deux camions de l’entreprise de pompes funèbres Semaille qui l’a livrée. Gratuitement. Le chef d’entreprise Jacques Semaille confirme la livraison de terres à la ville d’Avesnes, tout en précisant : «  ces terres ne viennent pas d’anciennes concessions, mais uniquement d’extensions de cimetières que nous réalisons dans des parcelles jamais exploitées. Après, on peut y trouver de tout ; un agriculteur qui va retourner sa terre peut lui aussi tomber sur des briques, des os…  » Et d’ajouter : «  Cette histoire va finir… qu’on ne leur donnera plus de terre à la ville d’Avesnes. Ils en achèteront !  »

Des gendarmes sur place avec une pelle

Mercredi en fin d’après-midi, trois gendarmes sont venus sur place pour faire des constatations. Avec une pelle. Après une reconnaissance visuelle, plusieurs monticules ont été fouillés sommairement. Un fragment d’os a été prélevé, il sera examiné pour déterminer s’il est d’origine humaine.

« Ils veulent enterrer la Fête de la moto »

Dimanche, l’association avesnoise La Veine motos organise sa 14e Fête de la moto, à La Rotonde. «  Il y a de la terre à l’endroit où on installe un parcours de quad pour enfants et un stand de vente de t-shirts  » dit le président de l’association, Stéphane Lotteau. J’ai demandé aux services techniques si la terre allait être enlevée, ils m’ont dit que non. Quand j’ai proposé de déplacer la terre de 5 m moi-même avec un copain on m’a interdit d’y toucher. On dirait qu’avec leurs terres ils veulent enterrer la Fête de la moto !  »

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>