Yvelines : un policier appréhendé pour avoir tué un gardien d’immeuble

gendarmerie-660x437

Illustration. Un gendarme. Shutterstock.com

Vendredi, un policier a été appréhendé dans la Meuse pour avoir tué un gardien d’immeuble plus tôt dans la journée dans les Yvelines. Les circonstances du drame restent inconnues.

Les faits se sont produits dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 juin derniers à Jouars-Pontchartrain, dans les Yvelines. Il n’était pas encore deux heures du matin quand un gardien d’immeuble de 25 ans a été mortellement poignardé dans une ruelle.

Un témoin raconte à 78actu la scène à laquelle il a assisté : “J’étais sur mon balcon lorsque j’ai entendu des cris. Je suis descendu et j’ai vu le gardien de notre immeuble debout, complètement ensanglanté. J’ai vu un homme s’enfuir. Il était complètement vêtu de noir, plutôt grand et mince”.

Un gardien d’immeuble aurait reçu 34 coups de couteau

Des voisins ont alerté la gendarmerie et la victime, prise en charge par les secours, a succombé peu de temps après à ses blessures. Elle aurait reçu 34 coups de couteau.

Le corps de ce gardien d’immeuble, qui avait pris ses fonctions quelques mois plus tôt sans jamais faire d’histoire depuis, a été transporté à l’Institut médico-légal de Garches (Hauts-de-Seine) pour autopsie.

Le policier appréhendé pour homicide volontaire

Une enquête a été ouverte et il n’a pas fallu longtemps pour que le suspect soit appréhendé. C’est un policier de 24 ans et officiant dans le secteur de la Seine-Saint-Denis qui est mis en cause ici. Intercepté vendredi en fin de matinée non loin de Bar-le-Duc, dans la Meuse, cet homme désormais poursuivi pour homicide volontaire aura à s’expliquer sur les faits qui lui sont reprochés.

Les investigations se poursuivent du côté de la Section de recherches de Versailles, laquelle a pu compter sur l’assistance du GIGN et d’unités de gendarmerie locales pour l’interpellation du fonctionnaire.

Source : 24matins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.