Vol de cuivre. Ils pillaient l’ancienne caserne de gendarmerie

L'avenir de l'ancienne caserne de gendarmerie mobile de Lorette est toujours incertain.

L’avenir de l’ancienne caserne de gendarmerie mobile de Lorette est toujours incertain.

Deux voleurs ont été surpris par un voisin de l’ancienne caserne de gendarmerie mobile de Lorette, lundi soir à Saint-Malo. Leur fourgon contenait 200 kg de cuivre.

Les deux frères, âgés de 22 et 24 ans, ne savaient sans doute pas où ils mettaient les pieds lors de leur recherche de métaux précieux, lundi soir à Saint-Malo. Vers 21 h, un riverain de l’ancienne caserne de gendarmerie de Lorette les a surpris en train de faire de suspects va-et-vient. Il a prévenu la police.

Pris en chasse par les motards

Lorsque les fonctionnaires sont arrivés sur place, les deux hommes ont pris la fuite à bord de leur petit fourgon en mauvais état. L’unique équipage de policiers présents sur les lieux n’a pu bloquer l’entrée du site. Les malfrats ont été rattrapés par les motards de la CRS alors qu’ils roulaient en direction de Dinard.

Ils démontent une chaudière !

Dans le fourgon, les deux frères venus du Calvados avaient stockés 200 kg de cuivre issus de la caserne désafectée. Ils ont également démonté une chaudière ! Les deux hommes, issus de la communauté des gens du voyage, ont été libérés à l’issue de leur garde à vue ce mardi après-midi, n’étant “pas très connus” de la justice selon un magistrat du parquet. Les voleurs ont reconnu les faits. Ils sont convoqués pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité le 8 septembre prochain.

Source :  Ouest-France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *