Violences du 1er mai : Stupeur en découvrant l’identité de la femme qui a agressé un pompier

Capture d’écran

Les manifestations du 1er mai ont dégénéré ce dimanche et une scène a marqué les esprits.

En effet, alors que les sapeurs-pompiers sont mobilisés pour éteindre les incendies sur le parcours de la manifestation, l’un d’entre-eux est violemment agressé.

Sur les images, on aperçoit le soldat du feu qui tenait sa lance à eau en direction du feu lorsqu’une femme est venue le bousculer. Elle voulait l’empêcher d’éteindre l’incendie. Elle lui a alors asséner deux coups avec la main sur son casque.

Selon les informations de jeanmarcmorandini.com, la femme qui a agressé le soldat du feu est en faite…. une “street-medic”, en français une “soigneuse ou secouriste de rues”. Ce sont des militants qui fournissent les premiers secours dans un contexte de lutte politique, dans les manifestations comme dans les squats.

Le secrétaire général du syndicat Unité SGP Police-FO dénonce le rôle très flou de ces “street-medics”. “Les forces de l’ordre les laissent généralement agir sur les manifestations, car ils peuvent avoir un rôle utile dans ces mouvements de plus en plus violents mais c’est aussi souvent eux qui renseignent les manifestants sur la police”.

Gérald Darmanin a expliqué en début de soirée que la femme avait été interpellée et que le pompier n’avait pas été blessé.

Source : Actu Pénitentiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.