VIDEO. Notre-Dame-des-Landes : dix jours d’images marquantes dans la ZAD

L’opération de gendarmerie pour évacuer la “zone à défendre” a donné lieu à des scènes de violences mais aussi à des moments plus insolites.

Les zadistes ont remporté une bataille : après dix jours d’intervention de la gendarmerie, les occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes sont toujours sur place. Une réunion se tient, mercredi 18 avril, à Nantes, en présence du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, avec pour objectif de trouver une issue au conflit. Car si le projet d’aéroport a été abandonné le 17 janvier dernier, les zadistes ne veulent pas quitter la “zone à défendre” qu’ils occupent depuis des années.

Décidée le 9 avril par le gouvernement, l’évacuation de la zone devait permettre notamment de libérer les accès de deux routes départementales bloquées par les zadistes. Des squats disposés le long la Départementale D281 ont été démantelés au début des opérations d’expulsions, mais des barricades sont érigées chaque nuit sur la D81.

Grenades, feux d’artifice et tentatives pacifistes

Si l’opération de gendarmerie se solde par un échec, les dix jours d’affrontements entre zadistes et force de l’ordre ont marqué les esprits : des scènes violentes entre gendarmes et des groupes violents ont été filmées par les journalistes présents. Aux fusées tirées contre eux, les gendarmes ont répondu par des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes. Plus de 4 000 d’entre elles auraient été tirées, selon Ouest-France.

Pendant les dix jours de mobilisation des forces de l’ordre, l’ambiance sur place a aussi connu quelques moments plus insolites, comme lorsque des zadistes se sont approchés des gendarmes pour tenter de les convaincre d’adhérer à leur cause. ”

Source : France TV Info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *