Vers un holocauste vaccinal ? Dr. Vladimir Zelenko

Extrait d’une visio-conférence entre le Dr. Zelenko et une Beth Din (cour rabbinique basée en Israël) | Date estimée : Juillet 2021.

Le Dr. Vladimir Zelenko s’exprime ici sur la dangerosité des vaccins (1), la corruption pharmaceutique massive derrière l’épidémie de COVID-19 (2) et l’hypothèse d’une arme biologique génocidaire (3)

Transcription, notes additionnelles et commentaires par Jean Maxime Corneille

Vidéo instantanément supprimée en moins de 24 heures par YouTube https://www.youtube.com/watch?v=-flNJeLOHQE
Visible aussi ici : https://odysee.com/@elisseievna:a/IMG_0322:6

Sur la remise en question de l’innocuité des thérapies géniques (« vaccin ») Pfizer, la sélection négative de l’information, les suspicions de corruption politique en Occident,[1] et le risque d’un holocauste vaccinal en cours sous nos yeux …

Dr. Vladimir Zelenko – connu pour le « protocole Zelenko » qui a sauvé de nombreuses vies, de saturation des hôpitaux à New York [Hydroxychloroquine/Azythromicine/Zinc, il évoque aussi l’Ivermectine ici]. Zelenko a été un pionnier, à New York, de l’utilisation de l’Hydroxychloroquine contre le COVID-19.[2]

Les travaux du Dr. Vladimir Zelenko et le soutien des Hassidim en sa faveur, sont une des explications occultes expliquant pourquoi le Pr. Raoult n’a pas été totalement démoli en France, par notre actuel gouvernement de prévaricateurs et les médias largement stipendiés par Big Pharma. Outre le fait que le Pr. Raoult a soigné de nombreux Juifs religieux en France, à la suite de contaminations liées à des fêtes religieuses, impliquant beaucoup de contacts et donc de propagation du virus…

Zelenko présente brièvement son arrière-plan : a notamment soigné les Présidents Trump et Bolsonaro, Rudy Giuliani, le Rabbi Chaïm Kanivsky [New York], Rabbi Litzman (ministre de la santé d’Israël).

« Concernant les enfants : en ce qui concerne les enfants, la seule raison pour laquelle vous voudriez traiter un enfant est que vous croyez aux sacrifice des enfants, et même que certains électeurs y croient [boutade mi-figue, mi-raison, développée plus bas]. Si vous voulez faire des expériences sur les enfants, comme s’ils étaient un simple morceau de carbone, c’est une très bonne raison de l’affaire une injection [de vaccin]. Autrement, il n’y a aucune nécessité.

Laissez-moi vous expliquer ceci : chaque fois que vous Evaluer un traitement, vous devez l’évaluer sous trois angles :

  1. Est-ce qu’il est sûr/sans danger ?
  2. Est-ce qu’il marche ?
  3. Est-ce qu’on en a besoin ?

Ce n’est pas parce qu’on peut faire un traitement que l’on en a besoin. Il doit y avoir une nécessité médicale. Or regardez les statistiques du CDC, pour les enfants de moins de 18 ans qui sont sains. Le taux de survie est de 99,998%. Comme l’a dit le Dr. Yeadon, le virus de la grippe est plus dangereux pour les enfants que le COVID-19. Il a fait une évaluation selon laquelle sur 1 million d’enfants, une centaine va mourir de la vaccination. Je pense pour ma part que le nombre sera beaucoup plus élevé, je vais vous expliquer pourquoi.

Si vous avez un groupe démographique sans risque de mourir d’une maladie, pourquoi leur injecter un poison mortel ?

Voyons si cela marche. Les deux pays les plus vaccinés au monde sont les Seychelles (80+%) et Israël (85%). Or les deux pays font face à une épidémie de variants Delta. Alors laissez-moi vous poser une question :

  • Si vous avez vacciné la majorité de votre population, pourquoi faites-vous encore face à une épidémie ?
  • Pourquoi avoir une troisième injection de quelque chose qui n’a pas marché les deux premières fois ?

… Voilà pour le sujet de la sûreté…

À présent vient le vrai problème.

Il y a trois niveaux de sécurité face à la mort que nous devons évaluer : risque aigu, risque subaiguë, et risque à long terme.

1-Risque aigu (de l’injection jusqu’à trois mois) :

Le risque numéro un de l’injection et la formation de caillots sanguins. Comme l’a dit le Dr. Yeadon, selon l’Institut Salk (ce que je dis est documenté,[3] ne prenez pas mes mots pour argent comptant, faites preuve de due diligence, je peux fournir la preuve de tout ce que j’avance). Selon l’Institut Salk, lorsqu’une personne reçoit une injection de ce vaccin, le corps devient une usine productrice de [protéines] Spikes, produisant des milliards de Spikes, qui migrent ensuite vers l’endothélium (le revêtement intérieur de nos vaisseaux sanguins), mais elles sont littéralement comme de petites épines à l’intérieur de votre système vasculaire. Les cellules sanguines qui circulent à travers sont endommagées, elles causent des caillots sanguins. Si ça arrive dans le cœur, c’est une crise cardiaque. Si ça arrive dans le cerveau, c’est un AVC. La première cause de décès à court terme est donc la formation de caillots sanguins et la plupart surviennent dans les trois ou quatre premiers jours (40%) suivant l’injection de ce poison mortel.

Le deuxième problème est qu’il provoque une cardite légère ou inflammation du cœur des jeunes adultes.[4]

Le troisième problème, le plus inquiétant selon les données préliminaires de l’article du New England Journal of Medicine : le taux de fausse couche dans le premier trimestre de la femme qui se fait vaccinée au cours du premier trimestre passe de 10 à 80 %. Ce sont des données préliminaires qui peuvent être appelées à changer, mais je vous dis que c’est quelque chose de réel aujourd’hui.

Et ceci n’est que le premier problème (le risque aigu).

2-Risque subaiguë à moyen terme :

Les études qui ont été faites sur les animaux avec ses vaccins, ont montré que tous les animaux ont bien réagi en générant des anticorps quand ils y étaient mis au défi. Cependant, face au virus contre lequel ils ont été immunisés, un grand pourcentage d’entre eux est décédé.

On a découvert que leur système immunitaire les avait tués. Ça s’appelle quelque chose comme l’amélioration dépendante des anticorps (ADA), ou l’amorçage pathogène, ou l’amélioration paradoxale du système immunitaire. Mais le point n’en demeure pas moins que beaucoup de ces animaux sont mort. Peut-être que les êtres humains sont différents. Ma réponse : « peut-être ». Pourtant, ces études n’ont pas été faites [sur l’être humain]. VOUS êtes cette étude, en ce moment même. Le PDG de Pfizer l’a dit lui-même : « Israël est le plus grand laboratoire du monde ». Et donc ces études à long terme pour exclure [les risques] n’ont pas été faites]…[5]

Le Docteur Luc Montagnier, lauréat du prix Nobel de médecine, pour la découverte du VIH, a dit que c’était « le plus grand risque pour l’humanité et le plus grand risque de génocide de l’Histoire de l’humanité ». Et donc, le risque d’une réaction d’ADE chez les êtres humains, ce qui arrive plus tard, n’a pas été exclu.

Ma question est donc la suivante : pourquoi ferais-je vacciner quelqu’un avec le sens potentiellement destructrice et mortelle sans [vérifier les données de l’expérience] d’abord ?

3-Et le troisième sujet : le risque et les conséquences à long terme.

Il y a des preuves définitives que ce vaccin affecte la fertilité, endommage la fonction ovarienne, et réduit le nombre de spermatozoïdes.

Il y a également des preuves définitives que cela augmente le nombre de maladies auto-immunes. Qui sait, avec le temps, comment cela va réduire la durée de vie ?

La semaine dernière, un article a été publié montrant que cela augmente le risque de cancer.

Donc, sous tous les angles d’approche du problème…

Risque aigu (court terme): caillots de sang, inflammation du cœur, fausse couche.

Risque subaiguë (moyen terme) : réaction immunitaire pathologique désastreuse.

Risque à long terme : augmentation des maladies auto-immunes, des cancers, de la fertilité.

C’est donc un gros sujet de préoccupation. En fait, je vais vous le dire comme ça : à mon avis, l’actuel gouvernement israélien est un gilgul [réincarnation]de Joseph Mengele. Ils ont permis l’expérimentation humaine (massive) sur leur propre peuple.

J’ai finalement compris ce que [Khazal ?] A dit dans le Kol Israël : si vous regardez les données pour le peuple israélien, si quelque chose ne va pas, vous allez devoir aller regarder du côté de la direction rabbinique. Parce que si la tête [les dirigeants] est malade, qu’est-ce que vous voulez attendre du corps [le peuple]? Alors je supplie cette base de poser les intérêts d’Israël au-dessus de la politique et de tout ce qui peut altérer vos opinions.

Je reçois quotidiennement des menaces de mort ; je risque ma vie, ma carrière, mes finances, ma réputation, presque ma famille, tout simplement pour rester droit et vous dire ce que j’ai à vous dire.

Donc, pour résumer : ce vaccin n’est pas nécessaire et personne n’en a besoin.

Les enfants ont 99,998% de chances de survivre, les jeunes adultes de 18 à 45 ans ont 66,68% de chances de s’en sortir. D’après le CDC, une personne qui a déjà eu le covid 19 qui a des anticorps naturellement induits, est 1 milliard de fois plus efficace que l’immunité artificiellement induite par le vaccin. Alors pourquoi je ferai vacciner quelqu’un avec un poison mortel qui va créer des anticorps inférieurs ou dangereux quand j’ai déjà des anticorps sains ?

Et puis, si vous regardez la population à haut risque qui a un taux de mortalité de 7,5 %. D’après mes données, que j’ai publiées dans un journal soumis à évaluation par des pairs, données qui sont devenues la base de plus de 200 autres études et qui ont corroboré mes observations : si vous traitez les gens dans le bon délai, vous réduisez le taux de mortalité de 85 %. Donc, sur 600 000 Américains, nous aurions pu empêcher 510 000 d’aller à l’hôpital et d’y mourir.

J’ai présenté cette évaluation à Nétanyahou, remise directement entre ses mains en passant par l’Australie en avril 2020. Et j’ai également informé chaque membre de votre ministère de la santé. Donc ma question : si je peux réduire le taux de mortalité de 7,5 % à moins de 0,5%. Pourquoi devrais-je utiliser un poison mortel qui ne fonctionne pas, mais qui a des effets secondaires terribles et horribles ?

Je vais faire une autre expérience mentale avec vous. Si tous les humains sur la planète devaient être victime du COVID-19 et ne pas être traités, le taux de mortalité mondiale, globale, serait inférieur à ½ %. Ce n’est pas ce que je préconise pour autant, cela ferait tout de même 35 millions de morts. Pourtant, si nous suivons les conseils de certains de nos « dirigeants mondiaux », comme Bill Gates l’an dernier, qui voulait faire vacciner 7 milliards de personnes, le taux de mortalité serait de plus de 2 milliards de personnes.

C’est une troisième guerre mondiale contre la malfaisance à un niveau jamais vu, certainement de l’histoire de l’humanité.

Donc je suis contre le sacrifice des enfants. Je suis contre l’idée d’avoir un autre Zeroah [pas sûr du terme, ici dans le sens « fausse idole illusoire]». Et je crois vraiment que Dieu teste chaque être humain. Voilà le test : « allez-vous vous prosterner devant moi ? Allez-vous demander ma protection ? Allez-vous prendre vos peurs et me demander mon aide ? Ou bien allez-vous courir vers l’autre Zeroah, le Zeroah du vaccin de vos gouvernements, des despotes et des tyrans ? » [Ils sont] Comme des sociopathes. Des divinités aspirantes. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Ces gens se prennent pour des dieux. Et ils veulent que vous vous prosterniez devant eux. Pas de problème ! Prosternez-vous devant eux (et exécuter leurs ordres) : voyons comment ça va se terminer. J’ai vu la peur de conduire des gens à faire des choses complètement irrationnelles, qui n’ont aucun sens, et qui constitue de fait un sacrifice de leurs propres enfants. Et oui, votre ministère de la santé [israélien] vous ment. Vos statistiques sont tout à fait erronées.

Si vous voulez voir quelque chose de vrai, il y a un site Internet appelé worldometers.info Allez en Israël et vous pouvez voir qu’au 20 décembre (2020), il y a un énorme pic dans la de mortalité d’Israël. Savez-vous ce qui s’est passé en Israël le 20 décembre ? La vaccination nationale a commencé. Et ce sont des chiffres rapportés par le gouvernement israélien. Ils sont juste trop stupides pour le cacher. Il n’y a aucune justification, pour l’utilisation de ce présent mortel. À moins de vouloir sacrifier des êtres humains. J’ai terminé…

Questions/Réponses aux questions :

Sur l’évaluation de 7 milliards de vaccinés/2 000 000 000 de morts. Le Dr. Robert Malone, qui a inventé la technologie ARNm brevetée pour le vaccin. Il a dit : « n’utilisez pas cela, le gouvernement vous ment ». Les effets secondaires sont terribles. Le Dr. Dolores Cahill[6] (Irlande) a déclaré qu’elle croit que d’ici deux ans, 90 % des personnes vaccinées seront mortes. Le Dr. Michael Yeadon (j’espère qu’il pourra confirmer), a dit qu’il n’irait pas jusque-là.

Donc je ne sais pas, peut-être que ce ne sera pas 90 %, mais quel est le pourcentage [de décédés]? Et peut-être pas en deux ans, disons trois ans. Rappelez-vous de ce que le Dr. Luc Montagnier (prix Nobel, rappelons-le), l’a dit : « c’est le plus grand risque de génocide de l’histoire de l’humanité ».

Q : Donc, un instant, si vous avez 3 millions (en Israël) qui ont reçu le vaccin Pfizer, on devrait en voir 500 000, 800 000 (morts) ?

R : …avec le temps…

Q : vous avez cité des études concernant les problèmes de fertilité, ou le lien avec le cancer. Le gouvernement va-t-il montrer ces études ? Pourquoi le gouvernement ne les montre-t-il pas ? Tout ce que vous avez dit est contré par les gouvernements, mais la plupart de[s représentants de] l’industrie pharmaceutique nous dit que toutes ces études montrant la vaccination comme dangereuses sont inventées, fausses et folles.

R : Tous ceux que vous citez [gouvernement, Big Pharma], si vous additionnez le nombre de patients qu’ils ont traités, cela fait zéro. Moi j’ai traité plus de 6000 patients. Donc vous devez savoir à qui vous parlez. Et je n’ai rien à gagner ici sauf la perte de ma vie. Mais je vais vous dire ceci : oui, il y a eu un effort coordonné en vue de supprimer des renseignements qui pouvaient sauver des vies.

Des médicaments comme l’hydroxychloroquine et l’ivermectine, qui sont les médicaments les plus sûrs de l’Histoire de la médecine, ont été réprimés à tel point que vous ne pouvez même plus les obtenir en Israël. Les médecins qui osent dire quelque chose qui va contre le narratif, ont été censurés/ « déplatformés » (supprimés des plates-formes médiatiques + de vidéos en ligne), incluant des experts de renommée mondiale (comme le Dr. Malone par ex., qui a justement développé le vaccin ARNm, s’est retrouvé lui-même déplatformé après avoir dit quelque chose qui allait contre le narratif).[7] Pouvez-vous me dire pourquoi ? Et alors, pouvez-vous me dire pourquoi il y a suppression de toute la connaissance des effets secondaires de cette injection mortelle ? Pourquoi y a-t-il cette coercition incroyable, cette pression psychologique ? Et maintenant ils utilisent la force pour « aider » les gens à se faire vacciner ? Il y a un effort coordonné en ce sens, et Israël ouvre présentement la voie [NDT : Isräel sert d’« inspiration » pour le monde].

Q : Mais les données aux États-Unis ne montrent pas ce que vous dites.

R : Leurs données montrent aujourd’hui 11 000 morts et 450 000 événements indésirables. Premièrement : est-ce que cela n’est pas assez ? Quel est votre seuil de morts (acceptable) ?

Q : non, un [seul est déjà trop]…

R : OK, eux les admettent déjà : il y a un lanceur d’alerte du CDC qui vient de dire que ce n’est pas 11 000 mais 45 000 morts. Est-ce que cela n’est pas assez ? Et puis il y a une étude de Harvard de 2009 qui dit que seulement 1 % des événements (indésirables) réels sont rapportés. Certains sont en insignifiants, soit. Mais admettons tout de même que 20 % des décès sont signalés (et je suis très généreux [on fait tout en général pour dédouaner le vaccin et on cherche d’autres causes]). Mais si vous prenez 45 000 comme selon ce lanceur d’alerte, ou bien 11 000 comme ils l’admettent même…

Et il y a d’autres problèmes avec ces données. J’ai des collègues (médecins) qui ont perdu des patients après le vaccin. Ils essaient de faire des rapports, mais le système rejette le rapport sans raison. Un autre problème encore (et j’ai des preuves de cela) : les rapports qui ont été soumis et sont tout de même passés, sont maintenant en cours d’épuration dans le système, et vous ne pouvez même plus les retrouver. Ce n’est pas une théorie de la conspiration, cette une réelle conspiration, pas une théorie : il y a 18 mois, si je vous avais dit que le covid 19 était une arme biologique, vous auriez dit que je suis un théoricien de la conspiration. Mais vous savez, Noé dans la Bible était un théoricien de la conspiration jusqu’à ce qu’il pleuve !

Donc si je vous dis que c’est une arme biologique artificielle, c’est une conspiration, n’est pas une théorie. Tout le monde s’entend sur le fait que ce virus a été créé artificiellement. Et je sais même, je sais exactement quand il a été refait et je connais les numéros de brevets associés aux modifications.

En 1999, le Docteur Ralph Barrett, de l’Université de Caroline du Nord, a modifié un Coronavirus de chauve-souris est une protéine de surface afin qu’il infecte les êtres humains. Puis cette recherche est devenue illégale en Amérique. Elle a été envoyée avec l’argent du contribuable américain et par Fauci à Wuhan,[8] où cette recherche s’est poursuivie, jusqu’à ce qu’ils trouvent un moyen de modifier ce virus, pour le rendre tellement destructeur pour les poumons humains. Donc ils ont pris un virus naturel, et ils ont lentement apporté de changements au fil du temps, ça leur a pris plus de 20 ans, pour modifier le fait qu’il devrait affecter les humains et ensuite, lorsqu’il infecte les humains, qu’il devrait détruire les tissus.

À présent, personne ne dit que je suis un théoricien du complot, les gens disent plutôt dire que c’est une conspiration. Une conspiration afin de commettre un génocide. C’est si dur pour les Juifs de croire qu’il y aurait un groupe de personnes prêtes à détruire [la vie]. C’est une guerre contre Dieu. Il y a deux façons de voir la vie : ou bien vous regardez un être humain comme étant fait à l’image de Dieu, cela veut dire que sa vie est sacrée ; si vous avez une vie sacrée, alors vous avez des droits humains. Et si vous avez des droits humains, ce n’est pas vos affaires ou mes affaires de décider combien de personnes devraient être sur la planète ou qui devraient vivre ou mourir…

L’autre vision de la vie, l’autre système : appelons ça le système eugéniste de Darwin, mais en réalité ça remonte à très loin [NDT : Sumer]. Mais c’est le système qui dit en gros : qui au sommet de la hiérarchie dominante de la vie ? Ceux qui ont le plus grand avantage de survie. Ce qui inévitablement amène à trois catégories de personnes : l’Übermensch, le Mensch est l’Untermensch. Si vous appliquez ça il y a 80 ans, les Übermensch étaient les nazis qui se disaient descendants des dieux aryens ; ils estimaient que c’était leur prérogative, leur droit, de décider qui vit ou meurt. Les Mensch étaient les anglo-saxons, les Européens, pourrait vivre et être esclaves. Et les Untermenschen, les Juifs, les Slaves, les handicapés, les gitans, les prisonniers politiques, ceux-là devaient devenir de la poussière. Cela ressemble à de gentilles fadaises, mais cela a tué 200 [60] millions de personnes [en ajoutant les bolchéviques ?]. Et c’est exactement la même chose qui se passe en ce moment, sauf que ce n’est pas antisémite. Aujourd’hui, c’est complètement différent : il y a un groupe de personnes qui ont le sentiment d’avoir évolué à un niveau de conscience le plus élevé, et qui dans leur nouvelle intelligence, et leur nouvelle perspicacité, leur permet de déterminer ces choses. Je ne pense pas qu’ils ont évolué. Je pense que ce sont des païens dévoyés.[9] Je pense qu’ils sont, ils deviennent les mamzers, dans la Torah [des adorateurs de Moloch dans la Torah]. Il n’y a pas de différence.

Q : Le CDC lui-même et aussi M. Biden mènent également un programme de vaccination. Disons que je suis contre ce programme. Mais vous pouvez crier ici, mais les gens en Amérique, je pense qu’il y a 200 millions de personnes qui ont choisi le vaccins…

R : Alors laissez-moi vous parler du CDC. Le Président Trump avait pris un décret qui dit que chaque médecin devrait avoir accès à l’hydroxychloroquine. Cet ordre est allé au Secrétaire à la santé et des services humains, Azar [Juif par la branche maternelle], et ça a fini au CDC, par le Docteur Rick Bright, qui au lieu d’en faire une loi qui aurait donné accès à ce médicament [aux États-Unis] (et même ailleurs dans le monde parce que la plus grande complainte que j’ai reçue d’Israël était que votre CDC/FDA « ne l’approuve pas » parce que le gouvernement israélien et la marionnette docile de ce que font les États-Unis.[10] Donc, parce que les Américains ne le faisaient pas, Israël n’était pas prêt à le faire [autoriser l’HCQ]).

Donc quest-ce qu’ils [Azar et Bright] ont fait ? [Ils ont délivré] Une autorisation d’utilisation restreinte, qui restreignait et limitait l’accès aux seuls patients hospitalisés, ce qui a eu pour effet [d’en couper l’accès] aux patients en consultation externe [susceptible de prendre le médicament] à la maison. Ceci est documenté par le Docteur Rick Bright lui-même, dans un documentaire appelé « Totally Under Control ».[11] Ce ne sont pas mes mots, mais les siens.

Et de plus, ensuite, ils ont retiré autorisation d’utilisation d’urgence de l’HCQ. Et ils ont utilisé l’étude du Lancet qui montrait que l’HCQ tuer des gens. Le problème de cette étude est qu’elle était fraudée, le Lancet a dû la retirer parce qu’elle était fondée sur des données qui n’existaient même pas.[12] Mais la FDA et le CDC ont tout de même utilisé cette étude après qu’elle ait été rétractée, pour révoquer l’utilisation d’utilisation d’urgence de l’HCQ ! Et la raison ? C’est que si ce médicament obtenait son autorisation d’utilisation d’urgence, d’autres médicaments ne pourront pas l’obtenir.

Raison pour laquelle trois semaines plus tard, le Redemsivir fabriqué par Gilead, a reçu son autorisation d’utilisation d’urgence et un contrat de 3 milliards de dollars. Or le Redemsivir n’a montré aucun bénéfice : il a réduit le séjour à l’hôpital de cinq jours, mais sans bénéfice sur le, écoute 3200 $ par patient, par voie intraveineuse (donc à l’hôpital). Alors que les médicaments [HCQ/azithromycine/zinc, rajoutons Ivermectine, NDT] que j’utilisais coûtaient 0,20 € la pilule, à prendre à la maison, réduisaient les décès comme les hospitalisations de 84 %. Cela signifie donc qu’il réduisait la part de marché du Redemsivir de 84%.[13]

Donc le CDC n’est pas une autorité pour moi [gangréné par Big Pharma de toute évidence, NDT]. Et savez-vous, d’après le NIH en ce moment : vous n’êtes pas censés traiter le covid à moins d’être à l’hôpital et que votre taux d’oxygène soit inférieur à 92 %.[14] Maintenant, ces conseils et ces recommandations sont ceux d’un gouvernement qui veut votre mort. Après 18 mois et des dizaines d’études qui ont montré 85 % en moyenne de bénéfice à la guérison, du traitement en évitant les hospitalisations et les décès, et vous avez une agence gouvernementale qui fait encore de mauvaises recommandations, ils ont donc perdu toute crédibilité.[15]  Oui, nos gouvernements sont corrompus. Oui, nos gouvernements ont conspiré [contre le peuple].

Vous savez que si j’organisais ça [une pandémie artificielle pour maximiser les profits, voire pour servir d’objectif massivement eugéniste], j’irai vers un dirigeant mondial, j’irai par exemple vers Bibi Nétanyahou ou Bennett, et je dirais : « écoutez, tranquille, voici 500 millions de dollars, je vais vous les mettre sur un compte que personne ne pourra tracer, et écouter nous. Si vous ne le faites pas, nous allons tuer votre famille. »

[Si nous faisons la comparaison avec l’histoire de l’Ancien Testament et de la transition depuis l’Égypte vers Israël, moyennant quelques décennies dans le Sinaï, le problème est le même aujourd’hui:] Il n’y a que 10 % de notre peuple qui est capable de faire la transition psychologique, depuis la pensée d’esclave vers la pensée rédemptrice. C’est ça le problème. C’est une collision entre deux systèmes, qui ne peuvent pas coexister. Une conscience centrée sur Dieu d’un côté, contre de l’autre côté [NDT : une conscience centrée sur Moloch]. Voilà le réel champ de bataille…[16]

NB : Deux rabbins parmi ses contradicteurs, ont également obtenu son protocole et ont été sauvés de cette façon, le remercient.

A CONTRARIO, par mesure de contradictoire honnête : petite agit-prop’ à pas cher avec l’apparence de la rigueur scientifique, pour tourner sans cesse en ridicule Le Pr. Raoult et le Dr. Zelenko : « Zelenko et Raoult tombent dans les bras l’un de l’autre » (Alexander Samuel, Blog crânement appelé « Recherche indépendante », 26/1/2021).

Article traduit depuis le blog de Leonid Schneider (« For Better Science ») : « Zelenko and Raoult fall in each other’s arms” (Leonid Schneider, 29/10/2020)

… Il y a ceux qui sauvent, et ceux qui salissent…

Additifs :

D’où les clauses exonératoires de responsabilité pour les fabricants de vaccins, qui en feraient des contrats « léonins » :

« Covid. Contrats entre l’Europe et les fabricants de vaccins : à quoi les eurodéputés ont-ils accès ? » (Ouest-France,  18/01/2021)

« L’eurodéputé français Pascal Canfin a expliqué, samedi sur la radio belge RTBF, comment se passait la consultation des contrats passés entre la Commission et les fabricants de vaccin. Il dénonce des paragraphes biffés contenant des informations pourtant nécessaires au débat public selon lui. »

     « Les pays européens ont-ils été piégés par les contrats avec les fabricants de vaccins? »

« Des voix s’élèvent contre l’opacité des contrats liant l’Europe aux fabricants de vaccins. La question de la responsabilité des États est en jeu. Tout comme celle de leur approvisionnement. » (La Libre, 22-03-2021)

« Pfizers Geheimvertrag geleakt – Kunden sind Willkür des Pharmariesen ausgeliefert“ (RT, 4/8/2021)

L’expert en sécurité de l’information Ehden Biber rend les détails de l’accord public entre les Etats et Pfizer ! (possible fuites facilitée par les SR allemands ou russes?)

  • « Interdit pour l’acheteur de résilier le contrat si un autre vaccin est achevé ou approuvé plus tôt »
  • Pfizer peut définir lui-même presque toutes les conditions aux limites. Pfizer n’est pas responsable du non-respect des dates de livraison. La non-conformité ne donne pas non plus à l’acheteur le droit d’annuler la commande de certaines quantités du produit.
  • L’acheteur renonce à tous les droits et recours auxquels il peut avoir droit en vertu de la loi, de l’équité ou autre, découlant de ou liés aux défaillances de Pfizer (livraisons).
  • Si des personnes vaccinées tombent malades à cause d’un lot défectueux, l’acheteur n’a aucun moyen de suivre (traçabilité) la dose et, si nécessaire, de retirer d’autres doses du marché.
  • « L’acheteur reconnaît que les effets à long terme et l’efficacité du vaccin ne sont pas actuellement connus et que le vaccin peut avoir des effets indésirables qui ne sont pas actuellement connus. »
  • « L’acheteur s’engage par la présente à indemniser Pfizer, BioNTech (et) leurs sociétés affiliées (…) de et contre tous les procès, réclamations, actions, demandes, pertes, dommages, responsabilités, indemnités de départ, pénalités, amendes, frais et dépenses pour défendre et tenir inoffensif. »

Sur les luttes d’influence internes au judaïsme, dans un « jeu à trois » (États-Unis, Russie, Israël)[17], et le sujet « déflecteur » de l’antisémitisme en France… Comparer :

  • Aux États-Unis et en Israël, il est autorisé pour des rabbins de contester des décisions impliquant les autorités juives d’Israël, y compris leur soumission aux injonctions du groupe Pfizer, dont le PDG est juif.[18] Les luttes d’influence du judaïsme sont évidentes quand certains rabbins incitent à la vaccination et d’autres s’en inquiètent ici, non sans raison.[19]
  • En France, poser la question « qui ? » est à présent considéré comme « antisémite », ipso facto. Et le ministre Darmanin se voit mandé pour « faire un exemple ». Pure opération de terreur politique, opération servant également de dissociation subversive, pour mettre sous pression les manifestants et les diviser.[20]
  • « S’opposer à Macron, c’est être factieux, séditieux, fasciste, nazi, antisémite… » (Verlaine Djeni, Boulevard Voltaire, 9 août 2021)

Il y avait déjà eu un précédent en ce sens durant les mouvements des gilets jaunes :

« «Gilets jaunes»: l’antisémitisme est «au cœur» du mouvement (BHL) » (Le Figaro.fr/AFP, 18/02/2019)

« Jean-Michel Aphatie : “Ce n’est pas un hasard si l’apparition du mouvement des ‘gilets jaunes’ concorde avec la hausse des actes antisémites” » (Europe1, 22/2/2019)

« Deux individus antisémites expulsés par des Gilets jaunes lors d’une manifestation à Paris : un Compiégnois raconte » (France3 Hauts-De-France, 18/01/2019)

« Deux individus scandant des propos anti-juifs en marge de la manifestation de samedi dernier à Paris ont été expulsés par des Gilets jaunes. La scène a été révélée grâce une vidéo publiée par la société de production Premières lignes. Un Compiégnois, sur place au moment des faits, raconte. »

D’après les images, il est bien plus vraisemblable qu’il s’agisse d’une opération « test » menée par un groupe d’agents provocateurs, permettant ou bien de perturber le mouvement, ou bien de le faire passer pour antisémites : qui parle comme ça dans la vie réelle ? On pourrait croire à une pièce de théâtrehttps://www.youtube.com/watch?v=EO3_zPc21nE

Même jeu théâtral exagéré ici, sur les images Yahoo/AP durant l’agression de Finkelkraut fasse des militants grossièrement véhéments : agents provocateurs suspectés, servant ensuite à déployer un certain narratif.

« Des voix minimisent l’agression dont a été victime Alain Finkielkraut » (Le Figaro, 17/2/2019)

« Agression de Finkielkraut : «Je lui ai dit ce que je pensais !» » (Libération, 22/5/2019)

« Finkielkraut-Gilets jaunes : dessine-moi un antisémite » (Le Point, 18/02/2019

« PARTI PRIS. Le philosophe a été évincé d’un cortège à coups d’injures antisémites. La séquence en dit long sur le climat de haine anti-juifs. Une haine assumée. »

« Les gilets jaunes, étouffés par la gangrène antisémite » (Libération, 18/2/2019)

« Très mobilisés, les adeptes d’Alain Soral ou de Dieudonné sont de plus en plus présents dans les défilés, au grand dam des manifestants défendant leur pouvoir d’achat. »

« Antisémitisme : les « gilets jaunes » face à leurs responsabilités » (Le Monde, 18/2/2019)

« Alors que des actes antisémites se multiplient dans les cortèges, les manifestants rechignent à les condamner, par crainte de diviser un mouvement qui se veut ouvert à tous. »

Injonction qui a réussi : le sujet « déflecteur » de l’antisémitisme a permi de faire diversion, et de mettre sous pression le mouvement des gilets jaunes :

« Accusés d’antisémitisme dans leurs rangs, voici comment les Gilets jaunes ont réagi sur les groupes Facebook » (JDD, 20/2/2019)

« Affaire Finkielkraut : pourquoi les leaders des Gilets jaunes ont du mal à condamner l’antisémitisme » (JDD, 18/2/2019)

  • À présent, les luttes d’influence Israëlo-américaine ne se voient pas en France : le débat de fond qui est posé par le Dr. Zelenko ici, est en passe d’être nouvellement étouffé par le sujet de l’antisémitisme, qui est pourtant hors-sujet ici :

« “Qui…?” : que signifie ce nouveau “slogan” antisémite des manifestations anti-pass sanitaire ? » (La Dépêche, 4/8/2021)

« «Mais qui ?» : que signifie ce slogan antisémite écrit sur les pancartes de manifestants anti-passe sanitaire ? » (Le Figaro, 09/08/2021)

« “Mais qui ?” : quel est ce slogan antisémite sur la pancarte de la manifestante interpellée à Metz » (Midi Libre, 10/08/2021)

« « Qui ? » : d’où vient ce nouveau slogan antisémite utilisé par la manifestante de Metz » (Ouest-France, 10/08/2021)

« La manifestante de Metz qui a été interpellée lundi 9 août portait une pancarte avec l’inscription « Mais qui ? ». Une formulation qui renvoie à un nouveau slogan antisémite. »

« Une jeune femme qui brandissait une telle pancarte lors de la manifestation anti-passe sanitaire à Metz samedi dernier a été interpellée ce lundi 9 août. »

« “Mais qui?”, “Qui?”: ce que signifie ce slogan de certains manifestants anti-pass sanitaire » (BFM, 9/8/2021)

« « Mais qui ? », de la blague virale au slogan antisémite » (Le Monde, 10/8/2021)

« Au travers de cette question rhétorique, certains opposants à la politique sanitaire ciblent la communauté juive, accusée d’être responsable de la crise liée au coronavirus. »

« Pancarte antisémite brandie à Metz : “Ce sont des éléments de langage qui tournent sur le web depuis quelques semaines” » (Franceinfo 10/08/2021)

« Rudy Reichstadt, fondateur du site conspiracywatch.info, estime que cette pancarte est “de manière éclatante antisémite pour qui sait la décoder”. »

« Montpellier : un enseignant tague des voitures de pompiers et de police »

“Fils de pute”, “Fuck la police” ou encore “WHO” : un enseignant de 43 ans a été surpris en train de taguer une voiture de police et de pompiers sur une intervention à Montpellier. (Métropolitain, 9/8/2021)

« Sur un fourgon pompe-tonne des pompiers, il a écrit « WHO », qui signifie « qui », un terme considéré comme antisémite. »

Cette nouvelle marotte médiatique semble être partie de cet incident :

« Le général Delawarde dérape en direct dans “Morandini Live” et se fait immédiatement sortir de l’antenne – Le CRIF demande à l’armée des sanctions contre le Général et la LICRA va saisir la justice » (Morandini.com, 18/06/2021)

Et… la belle affaire : comme c’est une ancienne candidate FN, elle servira d’exemple :

« Qui est Cassandre Fristot, l’enseignante à la pancarte jugée antisémite ? » (CNEWS, 10/8/2021)

« Cassandre Fristot, la femme à la pancarte antisémite, sera jugée le 8 septembre » (HuffPost, 10/08/2021)

L’enseignante de 34 ans encourt un an d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende.

« Pancarte antisémite à Metz: la garde à vue de l’enseignante prolongée » (L’Express/AFP, 10/08/2021)

« Pancarte antisémite : L’enseignante jugée en septembre pour « provocation à la haine raciale » » (Figaro /AFP, 8/08/21  

La garde à vue de cette ex-candidate FN aux législatives de 2012, avait été prolongée de 24 heures ce mardi

« Pancarte antisémite à Metz : une militante d’extrême droite sera jugée pour « provocation publique à la haine raciale » » (Le Monde, 10/8/2021)

Cassandre Fristot, membre du groupuscule Le Parti de la France, a été renvoyée, le 8 septembre, devant le tribunal pour « provocation publique à la haine raciale ». Professeure d’allemand remplaçante, elle est suspendue de ses fonctions.

Réaction immédiate, « sur ordre » de toute évidence, du Ministre de l’Intérieur Gérald DARMANIN – 8: 12:00 PM · 8 & 9 août 2021

« Ce matin, les services de police ont interpellé la jeune femme brandissant cette pancarte. »

« Cette pancarte est abjecte. L’antisémitisme est un délit, en aucun cas une opinion. De tels propos ne resteront pas impunis. J’ai demandé @prefet57 de faire un signalement au Parquet sur la base de l’article 40. Les services de police sont mobilisés pour identifier leur auteur. »

Image

L’ironie étant… que Darmanin lui-même fut accusé d’antisémitisme pour des raisons… pourtant fondées, historiquement : « Gérald Darmanin accusé d’antisémitisme dans son nouveau livre » (Times of Israel, 23 mars 2021)

« Il a loué l’action de Napoléon, qui a “réglé les difficultés touchant à la présence des Juifs en France”, qui “pratiquaient l’usure et faisaient naître troubles et réclamations” »

« Le chasseur d’antisémites Gérald Darmanin est-il antisémite ? » (Egalité & Réconciliation, 10/8/2021)

Une image contenant texte

Description générée automatiquement

[1] « Cahuzac : “deux versements des laboratoires Pfizer” au profit du financement politique en 1993 » (Europe1, 5/9/ 2016) 

Voir aussi cette tribune dérangeant du L.A. Times, sur l’orientation estimable des recherches Pfizer : « pourquoi faire semblant de vouloir soigner des maladies quand il y a bien plus de profits à faire en les prolongeant ? » “Column: Pfizer, pocketing a big tax cut from Trump, will end investment in Alzheimer’s and Parkinson’s research” (L.A. Times, Michael Hiltzik 1/8/2018)

Rapprocher de Marc Simoncini (émission « Qui veut être mon associé ?» M6 28/01/20), s’étant vu répondre, lorsqu’il demande des financements pour une étude sur l’abaissement des risques de cancer lorsqu’une supplémentation en vitamine et donner aux enfants : « Pourquoi voulez-vous que j’évite le cancer des enfants, puisque mon métier est de vendre des médicaments une fois qu’ils l’ont ? »  

[2] « Traitement du Covid-19 : Le bureau des Chlou’him envoie une lettre en 6 langues du Dr Zev Zelenko à 5000 Chlou’him » (Hassidout, 24/5/2020) : « Quatre essais majeurs consécutifs ont été conclus qui ont prouvé que l’hydroxychloroquine est très efficace pour tuer le virus covid-19. »

[3]The novel coronavirus’ spike protein plays additional key role in illness” (Institut Salk, 30/4/2021)

[4] RAppr : « EU finds potential link between heart inflammation and mRNA COVID shots” (Reuters, 9/7/2021). « EU looking into new possible side-effects of mRNA COVID-19 shots” (Reuters, 11/8/2021) : l’EMA (UE) avait ajouté en juillet les risques reconnus de myocardites (inflammation du coeur).

[5] « Regulators loosen animal test requirements for some Phase I COVID-19 vaccine trials” (Eurotimes / ICMRA, 18/3/2020).

Etude vaccin SARS Cov1 qui montre une pathologie sur les poumons de souris https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22536382/  Etude sur les furets, nécrose du foie https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7115540/

[6] La traduction VF semble la confondre avec [Lindsay] K. Hill.

[7] NDT : sur la Sélection négative de l’information (détruire certaines informations allant dans un certain sens, sélectionner uniquement celles qui vont dans un sens particulier, conforme à une intention occulte), voire notamment LOBACZEWSKI, Andrzej : Ponérologie politique: Étude de la Genèse du Mal, appliqué à des fins politiques. 1983, Editions Pilule rouge, 2006.

[8] « Le Dr Fauci exhorte la Chine à partager les dossiers médicaux des chercheurs malades de Wuhan » (Sciences et Avenir/AFP 04.06.2021)

« Origine du Covid-19 : des emails d’Anthony Fauci relancent le débat autour d’un accident de laboratoire » (La Dépêche, 05/06/2021)

[9] Vrai, si on comprend la dégénérescence de Sumer, culte de Moloch, importé jusqu’en Afrique du Nord par les Phéniciens, caractérisée notamment par des sacrifices d’enfants. On n’en trouve aussi des traces dans l’Ancien Testament

[10] NDT : derrière ces lignes apparaissent une lutte d’influence très claire entre les juifs américains très peu soucieux des Sabras (juifs nés en Israël), et certains juifs ultrareligieux notamment Habbad/Loubavitch qui semblent de plus en plus critiques vis-à-vis des juifs américains, et dont le tropisme serait plutôt pro-russe. C’est particulièrement visible à l’aune des publications alarmistes de la Free Russia Foundation, sous la plume d’Ilya Zaslavskiy notamment. La défiance traditionnelle (proche de la subversion) contre l’État de ces mouvements religieux juifs (rivalités entre Haredims plutôt pro-US, et Hassidims de plus en plus pro-russes, notamment Loubavitch), trouve à s’appliquer légitimement ici contre l’État d’Israël, et ses soutiens aux États-Unis. Alors qu’en temps normal ils sont plutôt une gêne problématique pour Isräel (d’avantage les Haredim que les Hassidim).

Ces luttes d’influence transparaissent aussi dans les recommandations vaccinales : « Les grands Rabbanim qui appellent à se faire vacciner contre le Covid-19 » (Torah-Box, 18/1/2021). Outre le PDG de Pfizer : « Le PDG de Pfizer, fils de survivants de la Shoah, allume les bougies de Hanoukka » (Time of Israel, 17/12/2020)…

[11] « ‘Totally Under Control’ Documentary Streams for Free Through Election Day” (Variety, 29/10/2020)

[12] « 4000 patients traités VS Big Data : qui croire ? » (IHU Méditerranée-Infection 25 mai 2020). « Chloroquine: Raoult contre-attaque sur le fond à l’étude du Lancet (et il n’est pas le seul) » (Huff Post, 29/05/2020).

[13] Suspicion évidente de corruption ici, évoquée notamment par L’IHU et le PR. Didier Raoult en France, outre l’apparition de variants : « Remdesivir et apparition de variants » (IHU Méditerranée-Infection, 16 févr. 2021) https://twitter.com/raoult_didier/status/1402595029785493505

[14] NDT : Autrement appelée doctrine du « renvoyer les gens à la maison avec du Doliprane » en France, c’est-à-dire qu’on créée délibérément la situation dans laquelle le Redemsivir pourra être utilisé.

[15] Voir Note précédente n°10.

[16] Sujet juste du point de vue de l’Histoire ancienne, mais mal comprise dans sa vision juive largement modifiée par la Torah : entre l’ancien paganisme égyptien qui était positif, et l’ancien paganisme sumérien qui était négatif, et qui a donné des dégénérescences notables, dont le culte de Moloch. Voir la note précédente n°10. Les juifs ayant façonné leur corpus théologique en deux temps, à la sortie d’Égypte puis durant l’exil de Babylone, mélangent volontiers ces deux paganismes. Mais le duel entre deux paganismes profondément opposés, est réel : l’élévation spirituelle de l’humanité ou bien sa réduction au rang d’esclaves. Le judaïsme est né d’une décadence du clergé égyptien d’Amon, mais il a conservé des traces de l’influence égyptienne positive (notamment visible à l’époque de Philon d’Alexandrie). Cependant il a aussi conservé des traces de l’influence sumérienne négative, d’où la référence au culte de Moloch dans la Torah, avec des prolongements plus étonnants jusqu’à notre époque (cf. le film « Eyes Wide Shut », 1999, de Stanley Kubrick, Rapprocher de l’ouvrage « Hollywood Babylone »). Référence notamment au culte d’Ishtar. Il y a plus qu’une plaisanterie derrière la boutade de Woody Allen : « la cérémonie des Oscars, c’est la plus grande fête juive du monde ». Le judaïsme est parcouru par deux héritages païens opposés : un reste de monothéisme mais une décadence cléricale en Égypte, et un reste de paganisme sumérien dégénérescent avec des divinités phalliques mineures et guerrières comme Yahvé.

[17] Voir notes précédentes n° 10 & 16.

[18] : « Le PDG de Pfizer, fils de survivants de la Shoah, allume les bougies de Hanoukka » (Time of Israel, 17/12/2020)…

[19] « Les grands Rabbanim qui appellent à se faire vacciner contre le Covid-19 » (Torah-Box, 18/1/2021). Outre le PDG de Pfizer.

[20] MUCCHIELLI, Roger : La Subversion. Édition (initiale Bordas : 1971) C.L.C., Paris, 1976.

Source : Strategika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *