Vénissieux : le lycéen qui a porté plainte contre la police reconnaît leur avoir lancé un projectile

460x345_lyceen-oeil

Son cas avait été relayé au niveau national.

 

Un lycéen âgé de 15 ans avait décidé de porter plainte contre la police après avoir été blessé à l’oeil par un tir de flashball. Souffrant d’une désinsertion oculaire qui pourrait entraîner la perte de la vision, Ramy était passé pour un élève sans histoire, injustement pris pour cible.

Scolarisé au lycée Jacques-Brel de Vénissieux, bloqué ce 7 décembre là, il avait expliqué avoir été visé alors qu’il rentrait tranquillement chez lui pour éviter les affrontements entre ses camarades et les forces de l’ordre en plein mouvement lycéen.

 

Il s’avère que le jeune homme a en partie menti sur ses actions du 7 décembre dernier. Filmé par la vidéosurveillance en train de lancer une pierre sur les policiers, il a bien été obligé de reconnaître les faits ce jeudi lors de son audition pour “violences volontaires sur agent de la force publique”.

 

Un dernier point de désaccord subsiste entre les forces de l’ordre et l’adolescent vénissian. Ce dernier clame avoir été grièvement blessé par un flashball, mais il s’agirait en fait d’un éclat de grenade lacrymogène.
Une enquête ouverte par l’IGPN devrait permettre de continuer à faire toute la lumière sur cette affaire.

Source : Lyon Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *