URGENT – INFO : Escroquerie au niveau national

Depuis quelques temps de nombreux internautes reçoivent dans leur boite à courriels de faux messages de convocation. Le plus souvent des messages du type ci-dessous ou d’autres variantes :

En aucun cas il ne faut répondre à ces messages et se contenter de les supprimer. Vous pouvez également le signaler à la Brigade locale de votre domicile ou au Commissariat de police.

Dans tous les cas apprenez que jamais vous ne recevrez une convocation par courriel d’une brigade de gendarmerie ou de la police. Si pour une raison ou une autre vous deviez être convoqué pour une enquête (audition de témoin ou toute autre enquête) sachez que vous serez convoqué à votre domicile par un gendarme ou un policier et qu’il vous remettra une convocation papier.

Nous vous invitons à lire l’article ci-dessous :

Escroquerie : attention aux faux mails de convocation de la gendarmerie

Depuis plusieurs semaines, de nombreuses personnes auraient reçu une convocation de la gendarmerie. Il s’agit en réalité d’une arnaque.

Vous avez reçu dans vos spams un mail de la gendarmerie qui stipule que vous êtes convoqué dans le cadre d’une affaire en cours en vertu de « l’article 390-1 du Code de procédure pénale »  ? Faites preuve de vigilance puisqu’il s’agit bel et bien d’une arnaque.

Comme le confirme la gendarmerie nationale à nos confrères de 20 minutes « La Gendarmerie nationale n’envoie pas de mail et se rend directement à votre domicile ». Une autre variante de ce mail a également été envoyée.

Des arnaques en pagaille par mail

Cette fois-ci, les identités de Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale et Catherine Bol, directrice belge d’Europol ont été usurpées. Le message indique que des poursuites judiciaires sont engagées à votre encontre pour des faits de « pédopornographie, pédophilie, exhibitionnisme, cyber pornographie et trafic sexuel ».

Voir la vidéo ICI

De nouveau, ce message est une arnaque. Interrogée par 20 minutes, la police fédérale belge rappelle qu’il ne faut jamais répondre à un « email qui paraît suspect » ni communiquer ses données personnelles. Il est d’ailleurs possible de signaler un spam ou un contenu illicite à cette adresse.

Depuis plusieurs semaines, les arnaques par mail se multiplient. Début septembre, de nombreuses personnes avaient reçu un faux mail de Netflix faisant croire que leur abonnement était expiré. En mai dernier, des mails, appels et sms frauduleux se faisant passer pour les impôts avaient été reçus par des milliers de personnes en pleine déclaration de revenus pour l’année 2020.

Source : l’Union

Lire également :

20 Minutes – Un gendarme vous convoque par mail à la brigade des mineurs ? Attention à cette campagne de spams

Que Choisir – Extorsion L’arnaque à la Brigade des mineurs refait surface

Juridique et Droit – Arnaque à la fausse convocation policière et fausse accusation

Midi Libre – Signalés pour pédocriminalité : l’arnaque à la Brigade des mineurs refait surface

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.