Une mère et sa fille découvertes mortes dans un appartement du centre-ville de Nîmes

Une mère et sa fille découvertes mortes dans un appartement du centre-ville dans la nuit de mercredi à jeudi. L’autopsie pratiquée ce vendredi conclut à une mort naturelle sur fond de très grande misère sociale.

870x489_thumbnail_img_1361

L’enquète a été confiée à la sureté départementale. © Radio France – Ludovic Labastrou
Nîmes, France

Macabre découverte dans la nuit de mercredi à jeudi, dans un appartement du centre-ville de Nîmes. Les corps de deux femmes, la mère et sa fille, une nonagénaire souffrant de problèmes cardiaques et sa fille âgée d’une cinquantaine d’années. Ce vendredi, l’autopsie a conclu à une mort naturelle pour les deux femmes vivant dans un grand dénuement.

Le voisinage alerté par une odeur très forte

Les policiers nîmois se sont rendus sur place pour procéder aux premières constations. Il apparaît que la porte de l’appartement n’est pas fracturée, qu’on ne relève pas de traces de lutte à l’intérieur de l’appartement. Les corps des deux femmes ne présentant pas des traces de coups apparentes. Les deux femmes vivaient dans un état de quasi-solitude, avec peu de contacts avec le voisinage. Voisinage que les policiers ont interrogé avec peu de résultats.

Mort naturelle pour la mère et sa fille

L’autopsie aurait révélé que la fille serait morte la première il y a plusieurs semaines, voire mois. L’état très avancé de décomposition n’a pas permis de déterminer les causes de la mort. Sa mère serait morte plus récemment, pas davantage d’explication. La dernière fois qu’elle a été vue vivante, c’était il y a 3 semaines. Elle aurait réclamé à une voisine des pâtes. Cette dernière aurait refusé.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.