Une escroquerie de 600 000 € dans trois restaurants autour de Nantes

L'enquête a été menée par la brigade de gendarmerie de Sainte-Luce-sur-Loire et le groupe d'appui anti fraude du groupement de gendarmerie des Pays de la Loire, à Nantes.

L’enquête a été menée par la brigade de gendarmerie de Sainte-Luce-sur-Loire et le groupe d’appui anti fraude du groupement de gendarmerie des Pays de la Loire, à Nantes. | Archives Ouest-France/Joël Le Gall

Un couple a été placé en garde à vue à Nantes, mardi 22 novembre. Il est soupçonné d’une escroquerie de 600 000 € dans trois restaurants El Marco qu’il gérait à Saint-Herblain, Thouaré-sur-Loire et Sainte-Luce-sur-Loire. Les gendarmes ont interpellé l’homme et la femme après une enquête pour travail dissimulé, blanchiment d’argent et fraude fiscale.

La brigade de gendarmerie de Sainte-Luce-sur-Loire et le groupe d’appui anti fraude du groupement de gendarmerie des Pays de la Loire ont interpellé un couple à Nantes, mardi 22 novembre. L’homme, âgé de 45 ans, et la femme, âgée de 51 ans, sont soupçonnés d’une escroquerie d’un montant de 600 000 €.

15 employés non déclarés

En juin 2015, le CODAF (Comité opérationnel départemental anti-fraude) a contrôlé trois restaurants de l’enseigne El Marco, situés à Thouaré-sur-Loire, Saint-Herblain et Sainte-Luce-sur-Loire. Les établissements étaient gérés par le couple.

Le CODAF a découvert 15 employés non déclarés. Au cours de leur enquête, les gendarmes ont ensuite pu mettre en évidence plusieurs infractions : abus de confiance, abus de biens sociaux, faux et usage de faux, vol de moyens de paiement.

Le couple a été placé en garde à vue, mardi 22 novembre.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.