Une alerte majeure

Observatoire du MENSONGE A LA UNE, Alexandre Goldfarb,

Les choix en matière de santé faits par le gouvernement semblent tourner à la catastrophe : lisez pourquoi !
SCOOP

L’information telle qu’elle est sans compromis ni retouche

Pour savoir ce qui se passe en
Lire Observatoire du MENSONGE

Une alerte majeure

Par Alexandre Goldfarb

Pourquoi chercher à faire quand il suffit de baratiner ?

« La situation de l’hôpital est catastrophique. »

«On est dans une situation où, dans quelques mois, on peut avoir un effondrement de l’hôpital»

«C’est la conséquence d’une politique qui a été menée depuis des années où on a donné des moyens à l’hôpital uniquement sur des critères budgétaires. On fixe le budget de l’hôpital a priori, sans tenir compte des vrais besoins».

«Un gamin qui a une fracture qu’on doit opérer en urgence peut attendre deux ou trois jours, on a été obligés de refuser une greffe de foie récemment pour un enfant».

Ces phrases ont été prononcées le 13 novembre 2021 par Rémi Salomon, Président de la commission médicale d’établissement de l’APHP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris).

Dès janvier 2020, le Professeur Agnès Hartemann démissionnait de son poste de chef de service à l’hôpital La Pitié-Salpêtrière ! (Vidéo ci-dessous)

Une alerte majeure !

Un article quasi passé inaperçu ce 18 novembre 2021, écrit par Cécile Thibert pour le Figaro est assez terrible.

Que nous révèle la journaliste ? Tout simplement qu’au 31 octobre 2021, un rapport de la DEES ou Direction de la recherche des études de l’évaluation des statistiques (dépendant du ministère de la Santé d’Olivier Véran) qu’il y a plus de vaccinés en soins critiques que de non vaccinés.

Clairement les affirmations du Président-candidat Macron, de son Premier ministre, de son ministre de la Santé et les publicités; qui ont coûté des millions, pour affirmer qu’il y avait entre 8 et 9 non vaccinés pour 1 ou 2 vaccinés tombent à l’eau. La DEES a relevé ces chiffres : 26 vaccinés pour 23 non vaccinés.
Ce n’est pas encore la panique mais cela ne saurait tarder.

Les chiffres qui font peur

Région Pays de la Loire : 11 fois plus de vaccinés sont désormais hospitalisés !

Ensuite la journaliste tente de minimiser tout cela mais ne parvient pas à convaincre.
Ce que beaucoup redoutaient est en train de devenir la réalité : le vaccin n’est pas la panacée face au COVID-19 qui reprend force et vigueur.

  Il faut donc savoir si on est en opposant à Macron ou si on prépare le terrain pour qu’il soit réélu.
Pour cela évitons d’être dans le passé quand le présent suffit et l’avenir est inquiétant

Une vraie mascarade.

Depuis on va prendre la date du premier discours important de Macron sur la pandémie c’est-à-dire le 16 mars 2020, la France a subi un changement de mode de vie.
Il y a eu d’abord les contraintes dans la première vue le premier confinement puis le port du masque puis enfin le couvre-feu, et maintenant le passe sanitaire sans compter les petites contraintes ici est là.
Or, depuis cette date de mars 2020, aucune amélioration importante n’aurait eu lieu !
Pourtant le nombre de vacciner en France est important donc on aurait dû après toutes ces mesures voir une amélioration très nette ce qui n’est pas le cas.
Je pense en conséquence que les restaurateurs les cinémas les théâtres et autres lieux à qui on impose de vérifier le passe sanitaire aurais du refuser tout simplement c’est contrôle. Il est complètement anormal qu’on puisse prendre les transports en commun bons et sans présentation du 10 passe et qu’on le demande dans des endroits où franchement parfois y a personne. L’autre soir j’ai été au cinéma il y avait même pas 15 personnes dans une salle de quatre cents places.
L’autre jour j’étais sur une terrasse où on était deux et on nous a demandé le passe alors que dans le même moment dans la grande surface voisine on demandait rien et les gens faisaient la queue aux caisses.
Finalement toute cette mascarade, car il s’agit bien d’une mascarade, est politique.

Le gouvernement pour des raisons électorale à museler, c’est bien le cas de le dire, la population de tout un pays sans raison valable.
Pourquoi nous n’écoutons pas dans ce pays des professionnels de la santé lorsqu’ils nous disent les choses ?
À la place de cela, la dictature est en marche.
Notamment par la création d’un Conseil dit de défense qui en fait permet juste au gouvernement ne plus consulter les assemblées des élus de la République.
La Covid 19 aura juste servi les intérêts du pouvoir en place : c’est scandaleux autant qu’inadmissible.

Une politique inepte de la Santé !

La politique de ce gouvernement en matière de santé est totalement inepte.
Le gouvernement a rendu de fait le vaccin obligatoire sans vouloir jamais le dire et du coup à créer le malaise actuel.
En effet, être vacciné ou pas ne change pas la donne puisque les confinement couvre-feu port du masque sont obligatoires pour tout le monde.
Autres inepties de première classe : la présentation d’un pass dit sanitaire obligatoire pour se présenter dans certains endroits Ou visiblement le risque est moindre que dans d’autres endroits où on ne demande même pas se pass !
Toute cette politique est à l’avenant.
Le gouvernement est incapable de prendre une mesure et surtout de la faire appliquer ce qui explique la chienlit actuelle.
En matière de santé, on ne cherche plus à soigner les gens mais à leur imposer des sanctions. C’est franchement débile. On ne sortira pas ainsi de cette crise.
Autre problème très visible aujourd’hui, c’est le fait que ce gouvernement ne sais pas si les vaccins sont efficaces. C’est cela qui engendre tout le doute actuelle est très nocif.

En attendant, c’est :

Une alerte majeure

Président-fondateur Observatoire du MENSONGE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

Article à lire absolument et à partager :

Pour les amnésiques :

Nous sommes en juillet 2021, le 25, le gouvernement fait adopter son pass sanitaire (appellation toujours aussi fausse et inepte) en argumentant que ce pass serait temporaire.
Le gouvernement avait fixé la date du 15 novembre 2021 pour sa fin, même, peut-être avant si la situation continuait de s’améliorer…
Depuis, tous les jours, le gouvernement indique via les médias que la situation s’améliore.
Or, au dernier Conseil des ministres, en date du 13 octobre 2021, le gouvernement demande la prorogation de plus de 9 mois dudit pass soit jusqu’au 31 juillet 2022.

Ce gouvernement ne se moque-t-il pas des Français ?

+ de 60 contributeurs, lu dans 180 pays, repris ici et là dans le monde (sauf en France), un vrai média libre qui dit les choses, cela change des « bobardiers » habituels…

Pour « les tu crois » « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » et « la télé l’a dit » :

Voici une preuve incroyable de l’inefficacité du masque face à un virus comme la Covid-19 :
Vous posez un Plexiglas sur un bureau ou sur une table et vous placez des gens derrière avec le masque et vous leur demander de vous parler…
À la fin de la journée vous allez voir tout ce qui s’est déposé sur votre Plexiglas côté masque.
Ce qui démontre l’inefficacité totale du masque face à la pandémie.
Vous me direz alors pourquoi l’obliger ce masque ? Comme pour tout, il suffit qu’un pays l’oblige pour que d’autres copient sans se préoccuper du résultat.

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

Source : Observatoire du mensonge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.