Un serial-tagueur de radars pris en flagrant délit alors qu’il repartait à moto

gendarmerie

Pas de bol: rattrapé par la patrouille! Les hommes du PSIG – peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie – de Saint-Paul ouvraient les yeux et les bons.

Dans la nuit de vendredi à samedi, les gendarmes ont interpellé un homme à moto qui venait de taguer un radar à Roquefort-les-Pins… Pris en flag’. Et ce n’est pas son seul délit.

Un peu plus tôt dans la nuit, ce Cagnois âgé de 56 ans, avait déjà joué avec sa petite bombe de peinture jaune et “décoré” un autre radar, cette fois à Saint-Paul de Vence. Cerise sur le gâteau, l’individu roulait sous l’emprise de l’alcool.

Placé en garde à vue, le quinquagénaire a reconnu les faits… et même d’autres délits similaires. Cinq autres radars détériorés, précédemment, déjà à Roquefort et Saint-Paul, mais aussi à Villeneuve-Loubet et Eze.

Le tagueur en jaune est ressorti libre samedi après-midi. Il sera convoqué ultérieurement devant le tribunal correctionnel.

Source : Nice matin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *