Un militant indigéniste s’en prend à un de nos journalistes et traite Zemmour de “sous-humain”

VSMA_7504_2293_VM3F5W1J4KGI_QmFubmVyLmpwZw==.act

Alors que notre journaliste Amaury Bucco publiait un article sur les étroites connexions entre Taha Bouhafs (militant islamo-gauchiste) et Assa Traoré (soeur d’Adama) et leur propagande ininterrompue pendant les vacances, celui-ci s’est fait prendre à partie par l’intéressé.

Premier gag de l’échange, Taha Bouhafs qualifie Amaury Bucco de “pseudo-journaliste”, rappelons que ce militant s’auto-proclame journaliste, ce qui prête à sourire.

Alternative text

Le second gag arrive, lorsqu’il se revendique “anti-raciste” et fait sienne la sémantique nazie dans le même tweet !

En effet, toute honte bue, celui-ci qualifie Eric Zemmour de sous-humain (untermensch aurait-il pu dire dans la langue de Goethe à l’époque des “heures les plus sombres de notre histoire”).

Alternative text

L”extrême-gauche ne supporte pas la réalité

Malheureusement pour eux, il reste des titres de presse qui la chérissent et s’emploient à la retranscrire le plus fidèlement qui soit, sans faux-semblants ni compromission.

C’est pour cela qu’il nous détestent et nous insultent, n’est-ce pas la meilleure raison possible de nous soutenir ?

Abonnez-vous à notre offre numérique Club Valeurs actuelles.

Cet été nous vous offrons l’occasion de découvrir nos contenus numériques pendant 2 mois pour 1€ seulement !

Ce serait dommage de s’en priver.

Je profite de l’offre
What do you want to do ?

New mail

Alternative text
What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *