Un Loudéacien patron de la brigade de gendarmerie de Merdrignac

Thierry Rouault prend cette semaine le commandement de la brigade de Merdrignac.

Thierry Rouault prend cette semaine le commandement de la brigade de Merdrignac. | Isabelle Sigoura

Thierry Rouault, Loudéacien d’origine, prend cette semaine le commandement de la brigade de Merdrignac. Un gendarme qui connaît les spécificités du secteur.

« Un métier noble, passionnant, qui me tient à cœur. » Avec enthousiasme, Thierry Rouault décrit son métier de gendarme exercé depuis maintenant vingt-cinq ans.

La gendarmerie, une vocation ? Plutôt une prédestination liée à son enfance passée en face de la gendarmerie où il a grandi. « C’est un point de départ qui a peut-être influencé mes choix », concède-t-il. En 1990, il décide de se lancer dans l’aventure de la grande maison bleue.

Après quelques années d’apprentissages lors de son service militaire et à l’école de la gendarmerie, c’est à Landivisiau qu’il fait ses premières armes avant d’enchaîner ses mutations respectives à Saint-Brieuc, Saint-Nicolas-du-Pélem, Pontivy et Moncontour. L’occasion d’avancer de grade en grade. Dernière en date, celui de major, décroché à la tête de la communauté de brigades de Plouguenast, Plœuc et Moncontour.

« J’aime rendre service à la population »

Cette semaine, il prendra le commandement de la brigade de Merdrignac, avec sous ses ordres 16 personnes. Une opportunité qui lui permettra de faire valoir sur ce nouveau territoire son expérience « du milieu rural ».Thierry Rouault reconnaît cependant une spécificité au secteur sur lequel il va travailler : « L’axe routier est important et génère davantage de trafics. » Sans appréhension, le Loudéacien se projette déjà dans ses nouvelles fonctions. « Cela passera par la découverte du secteur et la prise de contact avec les élus, observe-t-il. Il faudra aussi définir l’organisation de la brigade. »

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.