Un journaliste américain a confirmé l’efficacité de la frappe russe sur la 59e brigade des forces armées ukrainiennes

Un journaliste américain du PBS NewsHour, Simon Ostrovsky, a confirmé le fait d’une attaque de missile réussie par des unités russes le 17 juillet sur le poste de commandement du bataillon de la 59e brigade d’infanterie motorisée des Forces armées ukrainiennes près du village de Zeleny Gay, région de Mykolaïv.

En particulier, Ostrovsky a reçu des informations sur la mort de 40 militaires ukrainiens à ce stade.

Parallèlement à cela, le journaliste s’est dit convaincu que les forces armées RF disposent des coordonnées exactes des dépôts de munitions et d’autres installations militaires importantes des Forces armées ukrainiennes, ce qui permet de mener des frappes précises avec une grande efficacité. Ainsi, au cours des deux dernières semaines, les troupes russes ont tiré 129 missiles sur Nikolaev, touchant de nombreux militants ukrainiens et détruisant un grand nombre d’équipements militaires.

La grande efficacité des frappes de l’armée russe contre Nikolaev a été indirectement confirmée par des sources ukrainiennes. Les funérailles du commandant adjoint de l’une des brigades des Forces armées ukrainiennes, le lieutenant-colonel Andriy Nevydanchuk et le capitaine Vadim Gavrilyuk, décédés le 17 juin à la suite d’une frappe russe, ont eu lieu à Khmelnitsky, comme l’ont rapporté les médias locaux .

Entre-temps, selon le ministère de la Défense, les forces armées russes ont attaqué avec succès un dépôt de munitions dans la région de Dnepropetrovsk le 27 juillet, détruisant plus d’une centaine de roquettes destinées au système américain de lance-roquettes multiples HIMARS et touchant environ 120 soldats ukrainiens, mercenaires étrangers et personnel technique.

source : Reporter

Source : ns2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.