Un gendarme de la Garde républicaine qui menaçait des passants avec un couteau interpellé

Un gendarme de 20 ans, affecté auprès du Premier ministre, a été interpellé et placé en garde à vue dans le Ve arrondissement de Paris, dimanche 27 février 2022. En état d’alcoolémie, il aurait menacé plusieurs passants avec un couteau avant d’être maîtrisé. Il risque de graves sanctions.

Ses actes pourraient avoir de graves conséquences. Un gendarme de 20 ans a été interpellé par la police, dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 février 2022, dans le Ve arrondissement de Paris. Il a été placé en garde à vue pour « exhibition de couteau sur la voie publique », rapporte Le Parisien.

Alcoolisé et menaçant

Les faits se seraient produits aux alentours de 2 h 45. Le suspect, un gendarme adjoint originaire du Nord, était alcoolisé sur la voie publique après une soirée, explique le journal francilien. L’homme, en civil, aurait menacé plusieurs passants avec un couteau avant d’être maîtrisé par le vigile d’un bar ayant assisté à la scène.

Il risque l’exclusion

À l’arrivée des forces de l’ordre, le militaire, qui n’était pas en service au moment des faits, se serait montré particulièrement agité et les aurait insultées durant son arrestation. « Les policiers ont dû l’allonger à l’arrière du véhicule pour le maîtriser. Ils lui tenaient les jambes. Il était ivre mort », a décrit une source proche de l’affaire à nos confrères. Soumis à un test d’alcoolémie, le militaire affichait 1,23 mg d’alcool par litre d’air expiré et a été placé en cellule de dégrisement.

Le suspect fait partie de la Garde républicaine, une unité d’élite de la gendarmerie qui assure la protection des hautes autorités de l’État, rappelle Le Parisien. Gendarme de la caserne de Babylone dans le VIIe arrondissement, il officiait auprès du Premier ministre à Matignon. L’homme sera bientôt entendu par sa hiérarchie et encourt de graves sanctions telle l’exclusion.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.