Un ex-gendarme condamné à perpétuité pour le meurtre d’une vieille dame

Un ancien gendarme a été condamné à la réclusion à perpétuité ce mercredi, par les assises de la Haute-Garonne, pour avoir tué une dame de 97 ans afin de lui voler ses bijoux.

Condamné à la réclusion à perpétuité, Daniel Bedos, 57 ans, était un ancien gendarme. (photo d'illustration) (Celso Flores - Flickr - C.C.)

Les assises de la Haute-Garonne ont condamné, ce mercredi, à Toulouse, un ancien gendarme accusé d’avoir tué une vieille dame de 97 ans pour lui voler ses bijoux à la réclusion criminelle à perpétuité. Les assises ont reconnu Daniel Bedos, 57 ans, coupable de l’ensemble des chefs d’accusation ainsi que des faits de subornation de témoin, et sont allés au-delà des réquisitions de l’avocat général qui avait réclamé contre lui trente années de réclusion criminelle.

Tête fracassée

Daniel Bedos, qui a fait l’essentiel de sa carrière de gendarme entre 1978 et 1992 en Haute-Garonne, était jugé depuis lundi pour avoir tué Suzanne Blanc à son domicile le 18 août 2010 à Toulouse pour lui prendre ses bijoux. La tête fracassée, la vieille dame avait longtemps agonisé et n’avait succombé à ses blessures que le lendemain.

Daniel Bedos nie les faits. Il reconnaît avoir revendu les bijoux du crime dès le lendemain des faits. Mais il soutient les avoir reçus d’un autre homme, Jean-Claude Durandeu, 53 ans, qui les lui aurait cédés pour 170 euros l’après-midi de l’agression.

Dans son réquisitoire, l’avocat général Jean-Louis Bec a décrit Daniel Bedos comme un être “pervers, narcissique, manipulateur bien sûr, et sans affect”.

Source : BFMTV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *