Un email du ministère des Armées évoque des risques d’empoisonnement de militaires lors des livraisons UberEats ou Deliveroo

1347590-checknews_french-ground-army-soldiers-arrive-at-the-military-transit-zone-to-collect-their-equipmentDR

Marc Sergent

Capture d’écran 2020-11-19 à 14.26.44Capture d’écran 2020-11-19 à 14.27.26

Pour étayer les avertissements figurant dans le mail, plusieurs internautes ont partagé un article de presse daté de début novembre, relatant le cas d’un militaire de Lille menacé «d’attentat» par un livreur de repas. Une enquête a été ouverte, précise la Voix du Nord.

CheckNews confirme que selon le ministère des Armées, c’est cet incident qui serait à l’origine du mail envoyé en fin de semaine dernière.

«Les autorités militaires locales, à titre de précaution, ont décidé d’interdire le recours aux plateformes de livraison pour le personnel logeant en emprise militaire. Mais en aucun cas des faits de tentative d’empoisonnement n’ont été déclarés ou établis dans le cadre de cet incident.»

Si un «appel à la vigilance a été diffusé à destination des autres zones défense», le ministère insiste ne pas avoir été informé d’incidents similaires dans le reste de la France.

Source : La Lettre patriote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.