Un détenu en permission de sortie tente de semer les gendarmes en Eure-et-Loir

illustration-gendarmerie_4211577Photo d’illustration. © agence de Chartres

Un détenu du centre pénitentiaire du Havre (Seine-Maritime), bénéficiant d’une permission de sortie, a tenté de semer les gendarmes avant d’être arrêté à Saint-Arnoult-des-Bois, dans la matinée de ce mercredi 13 février 2019.

Alors qu’ils circulent sur la RN 154 dans le sens Dreux-Chartres, ce mercredi 13 février 2019 vers 9 heures, des membres d’une patrouille de gendarmerie sont dépassés, près de Lèves, par une Renault Mégane blanche qui roule à vive allure.

Le conducteur de ce véhicule téléphone au volant. Il est poursuivi par les gendarmes. Malgré les avertissements sonores et lumineux, le conducteur ne s’arrête pas.

Un dispositif de recherche et d’interception est alors mis en place par la compagnie de gendarmerie de Lucé, renforcée par celle de Dreux et l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR).

Il s’embourbe dans un champ

Le conducteur poursuit sa route. Il emprunte notamment la D24 et s’engage avec son véhicule sur un chemin, avant de s’embourber dans un champ et de prendre la fuite à pied.

Il a été interpellé par les gendarmes vers 9 h 30, à Saint-Arnoult-des-Bois. Il s’agit d’un homme de 27 ans, originaire de Dreux, incarcéré au centre pénitentiaire du Havre (Seine-Maritime).

Son permis annulé

Il bénéficiait d’une permission de sortie du 12 au 14 février 2019. Il aurait refusé de s’arrêter car il fait l’objet d’une annulation administrative de son permis de conduire.

Le conducteur doit être jugé en comparution immédiate, ce jeudi 14 février.

Source : L’Echo Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.