Un ancien gendarme pilote son drone dans l’Aude sinistrée

201810271881-fullBruno Moulier avec son «jouet» devenu un pro en la matière

Retraité de la gendarmerie où il a exercé pendant 10 ans à la compagnie de Castanet, Bruno Moulier a vite trouvé une nouvelle occupation. Il est pilote de drone. Sa prochaine mission l’emmène dans l’Aude pour filmer les édifices publics et les cours d’eau.

Il a été mandaté par la mairie de Saint-Hilaire et par le syndicat mixte Aude centre (SMAC) de Conques-sur-Orbiel. Il va suivre cette rivière, l’Orbiel, source des inondations qui ont sévi dernièrement dans le département. «Je ne pouvais pas refuser, c’est un honneur, une fierté» Bruno et son drone, dernière technologie, prendront cette direction afin de faire un état complet de la situation. Passionné de photos, de vidéo, d’informatique et de modélisme, il s’est lancé, il y a deux ans dans cette pratique. D’un niveau amateur, il a vite franchi le cap pour devenir un professionnel en la matière. Sa licence de pilote d’ULM en poche, il a pu passer le cap de la réglementation stricte réservée aux amateurs. Avec son «Fantôme 4 pro» il a un rayon d’action pouvant aller jusqu’à 1 000 m. Inscrit à la chambre des commerces comme autoentrepreneur et agrée auprès de la DGAC (direction générale de l’aviation civile), les demandes ne se sont pas fait attendre. Après les gammes effectuées notamment en Guadeloupe, il a sillonné nombreuses régions françaises. D’une course de trial à une compétition de golf en passant par un club de plongée et des offices de tourismes, il a répondu à plusieurs demandes. Collectivités, particuliers, associations, entreprises, pompiers, son registre est très varié et peut s’adapter à toutes les sollicitations. «Je peux intervenir dans tous les domaines. Dans l’Aude, c’est plus spécial, la mission est du caractère urgent et solidaire.» Il ne s’arrête pas à filmer et à remettre les images. Il est également perfectionné dans le montage photos, vidéo et aide à la prise de vues. La formation fait aussi partie de son panel. De la théorie à la pratique, tous les pratiquants peuvent demander ses services. Bruno ne veut pas s’arrêter en si bon chemin, il va prochainement s’équiper en matériel high-tech avec une caméra thermique. DroneVision31 a de belle heure devant lui.

Pour tous renseignements, s’adresser à Bruno 0603947009 ou sur son site : www.dronevision31.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.