Trafic de drogues, violences conjugales, immigration : Notre-Dame des courants d’air fait du vent..

castaner-schiappa

Marlène Schiappa a la prétention de lutter contre les féminicides alors que les progressistes refusent depuis 30 ans d’incarcérer les hommes qui frappent les femmes, la détention n’étant pas, selon eux, la solution..

De son côté, Christophe Castaner promet de faire la guerre aux narcotrafiquants tout en refusant de légaliser les drogues et pendant que ses services suspendent les policiers qui osent déranger les dealers dans les cités, comme il y a quelques jours à Sevran..

Le président Macron, quant à lui, promet de combattre l’immigration illégale tout en restant dans Schengen et les règles procédurales imposées par Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH), lois ayant dépénalisé la majorité des infractions à la législation sur les étrangers (ILE), rendant ainsi les pouvoirs publics totalement impuissants face aux clandestins..

L’objectif communication de la macronie ? Créer les conditions d’un duel face à Marine Le Pen au second tour de la présidentielle en 2022, combat d’où Brigitte et Emmanuel Macron sont absolument certains de ressortir grands vainqueurs, tant le RN est carbonisé..

Pendant que les partis politiques font un concours de bites pour savoir qui a la plus grosse, les policiers, eux, sont pris en otage de ces stratégies politiciennes fumeuses et les Français crèvent de l’insécurité..

Ne nous prendrait-on pas pour des cons ?

colline du crackcrack

Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.