Tout fou le camp mes amis, tout fou le camp.

Introduction

Si nous sommes pris par les « élites » pour les « idiots » que nous sommes devenus, c’est à nous seuls qu’il appartient de ne pas le rester.

Chers nouveaux lecteurs, permettez-moi, en quelques lignes, de « planter le décor ». Pour les plus anciens, vous pouvez passer directement au sujet du jour.

Les évènements que nous subissons et que nous allons encore subir sont annoncés sur ce blog, depuis 2012. Je n’utilise pas de boule de cristal, mais je collecte et recoupe énormément d’informations. Cela me permet d’extraire les plus pertinentes. Ce recul m’amène à formuler des anticipations cohérentes.

Accéder à une masse d’informations souvent payantes, les vérifier, les trier, prends beaucoup de temps. Dans la vie, il n’y a pas de repas gratuit. Mon travail de lanceur d’alertes à un coût et donc un prix. J’offre gratuitement à un large public, un grand nombre de billets qui traitent de l’écume des choses. Pour m’aider à poursuivre ce travail, je ne demande pas de dons et n’ouvre pas de « cagnotte ».

Si vous êtes prêts à regarder en face une réalité, parfois dérangeante, mais toujours porteuse d’espoir, abonnez-vous aux « Rendez-vous d’Hubert ». En plus de bénéficier de solutions pratiques pour affronter sereinement la période compliquée qui est devant nous, ce sera votre manière de m’aider concrètement à améliorer la qualité de mon travail.

Sujet du jour : Quelques réalités d’un monde cauchemardesque.

Comme le savent les anciens lecteurs de ce blog, dans « une autre vie », j’ai consacré plus de 18 années (merveilleuses autant qu’enthousiasmantes) au sein de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris. Contrairement aux pompiers des grandes villes de province, la brigade est une unité militaire. J’ai donc appris très tôt « à avoir confiance en mes chefs ».

Je dois dire que j’ai eu maintes fois l’occasion de constater qu’elle était le plus souvent méritée, cette confiance. Volonté et travail aidant, je devins aussi un chef et à mon tour eu a cœur d’être un exemple dans mes commandements afin de mériter cette confiance indispensable au bon déroulé de nos interventions.

Cette longue introduction pour vous dire à quel point pour moi, la notion de confiance dans l’institution, et ses dignes représentants est une véritable boussole. Alors quand je constate dans quel maelstrom notre patrie s’enfonce un peu plus chaque jour et l’inconsistance « des chefs » en qui il m’est impossible d’avoir confiance, je me dis que « Tout fou le camp » et que cela ne pourra plus durer très longtemps.

  • Las de l’inutile confiance dans leurs « représentants», des professionnels de santés ont décidé de prendre leur destinée en main en créant le 3 aout dernier le « Syndicat Liberté Santé ».
  • Las de la tartuferie de l’ordre des médecins, le docteur Denis AGRET, médecin praticien hospitalier au CHU de Montpelier « rend sa blouse» et annonce publiquement pourquoi il démissionne de l’ordre des médecins et met fin à son statut de soignant hospitalier.
  • Censé être « un chef», le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier VÉRAN, est contraint de se mettre à faire du vélo de manière peu orthodoxe : le rétropédalage . Il précise qu’une mesure de sanction des personnels médicaux qu’il venait lui-même de prendre, est… impossible !!!
  • C’est aussi la « complotiste » Cour des comptes, qui dans un récent rapport, dénonce «l’opacité » des chiffres de taux d’occupation des lits en réanimation. Elle considère que les autorités sanitaires (traduisez : les chefs des médecins-chefs des médecins) ne sont pas à la hauteur de leurs fonctions.
  • Face à tous les manquements graves des « Z’autorités» de toutes sortes (il n’y a plus de chefs), une crispation se crée et s’amplifie parmi les populations… et pas que dans notre pays.
  • En Italie, un vaste mouvement de protestation populaire donne naissance à un nouveau mouvement politique « Movimiento 3V» qui se traduit par : « nous Voulons la Vérité sur les Vaccins ».
  • Comme nous le savons tous : quand un chef décide… il a recours à des exécutants. Quand ces décisions sont « complotistes », le premier cercle des exécutants est tenu au plus grand secret. Alors quand au ministère de la Santé des USA, « des fuites » proviennent d’une lanceuse d’alerte… du premier cercle, cela signifie clairement que « l’autorité du chef» a disparu. Puisque je vous dis écrit que tout fou le camp !!!
  • À nouveau en Italie, plus de 5 000… oui, cinq mille médecins et chercheurs en médecine, se sont réunis à la mi-septembre à Rome pour signer « l’appel de Rome». C’est un document dans lequel ces personnalités qualifiées rappellent ce qu’implique le serment d’Hippocrate. Elles demandent que « leurs chefs »… « restaurent confiance, intégrité et professionnalisme dans l’exercice de la médecine ». Quand « les chefs » sont contestés à ce point par leurs pairs, c’est signe d’un malaise très profond.
  • Le fonds monétaire international (FMI), vous connaissez ? C’est l’institution qui : « encourage la stabilité financière et la coopération monétaire internationales ». Vous n’allez pas le croire, au sein du FMI s’est constitué « une équipe spéciale chargée des vaccins ». Mieux, l’économiste en chef du FMI a appelé le 21 septembre 2021, à une action coordonnée et à une plus grande responsabilisation pour que le monde atteigne l’objectif de vacciner 40 % des habitants de chaque pays contre le COVID-19 d’ici à la fin 2021 !!! Stabilité financière et « vaccination». Je ne vois pas bien le rapport. Sur la tête, nous marchons sur la tête !!!
  • Chers lecteurs, pincez-moi, je ne sais plus à quel saint me vouer. À l’occasion de la réunion de printemps 2021 de la banque mondiale et du fonds monétaire international (FMI) du 9 avril dernier, le pape a adressé une lettre à cette « très charitable assemblée» dont les termes ne cessent de me troubler.

« Il subsiste toujours le besoin urgent d’un plan mondial capable de créer de nouvelles institutions ou de régénérer les institutions existantes, en particulier celles de la gouvernance globale […] Alléger le fardeau de la dette de tant de pays et de communautés aujourd’hui, constitue un geste profondément humain qui peut aider les populations à se développer, à avoir accès aux vaccins, à la santé, à l’éducation et à l’emploi ».

Les voies du seigneur sont vraiment impénétrables !!! Madri  s’il te plait, aide-moi, dis-moi que je cauchemarde   .

¡ Hubert, por favor, despiertas !  (traducción : réveille-toi Hubert, s’il te plait)…

Merci cher Madrilou, de me ramener à « la réalité ». Effectivement, je cauchemardais. Ouf… tout cela n’était qu’un « mauvais rêve ». Il est évident que de tels faits ne pourraient se produire en 2021, dans notre si belle démocratie, dans notre si belle modernité, n’est-ce pas ?

« Tout au long de l’histoire de l’humanité, il y a eu des meurtriers et des tyrans.

Bien qu’il puisse sembler momentanément qu’ils aient le dessus, ils sont toujours tombés ».

(Mahatma Gandhi)

Désillusionnés ou pas, vaccinés ou pas, résistants ou pas, chers lecteurs, je vous aime et vous salue.

Source : Sérénité Patrimoniale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.